Le titre Atos en hausse après avoir mis fin à son projet de rapprochement avec DXC Technology

  •   Le 02/02/2021 à 19h04
  •   DEHOUI Lionel

L’action Atos a réalisé un grand bond à la Bourse de Paris, au cours de la séance de ce mardi. Ainsi, le titre du groupe français a enregistré la deuxième plus grande performance du CAC 40. Cette hausse intervient après l’annonce effectuée par la société, à propos de l’arrêt des discussions pour une éventuelle transaction avec DXC Technology.

--- Publicité ---
Trader l’action Atos !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro

Le titre Atos en nette progression à la Bourse de Paris 

Au début du mois de janvier, Atos avait manifesté son grand intérêt pour son concurrent DXC Technology. Le leader international de la transformation digitale s’était rapproché du groupe américain en vue d’une éventuelle transaction. Malheureusement, contre toute attente, le projet du groupe français ne pourra pas se concrétiser.

En effet, le conseil d’administration d’Atos a pris la décision (à l’unanimité) de mettre un terme aux discussions enclenchées depuis quelques jours avec DXC Technology. Le groupe français a annoncé l’information à travers un communiqué d’une ligne. Dans le cadre de l’opération, il avait proposé à son concurrent américain, plus de 10 milliards d’euros.

Ce montant dépasse largement sa propre capitalisation d’alors qui s’élève à 7,3 milliards d’euros. Par conséquent, l’action Atos avait reculé de 13 % lors de cette séance. En revanche, le titre Atos a enregistré, ce mardi, une nette hausse de 4,01 % à 68 euros, affichant ainsi la deuxième plus forte progression du CAC 40. Cette performance est principalement portée par l’abandon du projet de rapprochement avec DXC.

 

Réaction de DXC Technology à propos de l’offre d’Atos

Créé en 2016, DXC Technology est né de la fusion de l’activité de services informatiques de Hewlett Packard Enterprise et de Computer Sciences Corporation. Dans un communiqué, l’américain a indiqué que l’offre du spécialiste français de la transformation numérique des entreprises était inadaptée et manquait également de certitude.

Cette analyse du groupe américain a été effectuée en comparant ladite offre avec la valeur que pourrait générer l’entreprise de manière autonome en réalisant sa transformation. Aussi, DXC Technology a partagé avec Atos certaines informations de haut niveau. Le but de cette démarche est de faire comprendre au groupe français les raisons pour lesquelles le conseil d’administration estime que la proposition a sous-évalué DXC. Après cela, les deux groupes sont arrivés à un consensus pour stopper les discussions.

 

En savoir plus sur Atos

Créée en 1997, Atos est une entreprise française spécialisée dans les services du numérique. Elle est reconnue aujourd’hui comme le leader international de la transformation digitale. Le groupe français est également le n° 1 européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs.

Aussi, Atos fait état d’une activité de 11,6 Mds € qui est répartie en trois divisions. Celle de de l’infrastructure & data management représente 55 % des ventes. Pour sa part, la section business & platform solutions prend 36 %. Enfin, la division big data & cybersécurité s’adjuge 9 % des ventes de l’entreprise.

Par ailleurs, Atos a adopté un modèle d’affaires qui repose sur la digitalisation de l’expérience client à partir des expertises sectorielles, des plateformes & services intelligents de traitement des données et des écosystèmes de solutions d’infrastructure multiples.