Le marché boursier européen dans le vert ce lundi

  •   Le 16/02/2021 à 04h22
  •   DEHOUI Lionel

La situation actuelle liée à la crise de coronavirus continue d’impacter négativement un bon nombre de secteurs. Pour riposter contre cette pandémie, plusieurs mesures ont été prises et des projets de relance de l’économie ont également été adoptés. Ainsi, les bourses européennes ont démarré avec des progrès remarquables cette semaine. À la mi-séance de ce lundi, on enregistrait déjà du vert sur tous les plans.

Le marché boursier européen dans le vert ce lundi
Droit image : Rock Cohen - Flickr

Tous les principaux indices européens à l’honneur

En cette première journée de la semaine, le marché boursier européen fait bonne figure. Ses actions ont en effet affiché de belles hausses. Une situation qui est notamment à féliciter, dans un contexte où les entreprises du monde entier sont bouleversées par les dégâts de la crise sanitaire.

Peu de temps après midi, les bourses européennes ont enregistré des gains non négligeables. En tête, l’indice parisien CAC 40 a connu une hausse de 1,21 % à 5 772,89. Ensuite, le Dax de Francfort a grimpé de 0,37 % et le FTSE de 1,54 %. D’un autre côté, l’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a progressé de 0,92 %, l’EuroStoxx 50 a pris 0,91 % et le Stoxx 600 a gagné 0,95 %.

Par ailleurs, il faut noter que les différentes bourses ont connu de tels progrès malgré l’absence de plusieurs grands acteurs. Dans un premier temps, cette journée est considérée comme fériée aux États-Unis, ce qui explique une fermeture de la bourse américaine. Dans un second temps, les marchés boursiers chinois sont aussi restés fermés à cause des célébrations du Nouvel An lunaire.

En outre, dans le climat favorable du marché boursier européen, le groupe Vivendi a connu une hausse remarquable de ses actions. Ceci, après avoir annoncé qu’il va distribuer à ses actionnaires plus de la moitié du capital de sa filiale Universal Music Group (UMG). Aussi compte-t-il introduire sa pépite (UMG) en bourse d’ici la fin de l’année.

 

Le bon vent des marchés européens n’a pas épargné Tokyo

Le succès qui a été observé en Europe a aussi positivement impacté le marché asiatique. L’indice Nikkei de la bourse de Tokyo a clôturé en hausse, soit un surplus de 30 000 points. Une performance qui n’a pas été atteinte depuis 1990.

Cette hausse en Asie est surtout favorisée par les exportations, la consommation et les dépenses en capital. En général, l’économie japonaise a augmenté de 12,7 % sur le plan annuel.

Pendant que (l’exportation, les consommations et chiffres d’affaires), également étaient en hausse en Asie, la production industrielle en zone euro a régressé. Ceci, alors qu’il était attendu une hausse de la production de biens d’équipement et de consommation non durables. La diminution de la production de ces biens a contribué au recul des activités industrielles.

 

Du côté des valeurs

Sur le marché européen, tous les secteurs présentent de bons chiffres. C’est le domaine des médias qui vient en première position avec une avancée de 3,1 %. Une évolution provoquée par la performance de Vivendi (16,2 %).

Parmi les ressources de base, on retrouve l’indice Stoxx avec une hausse de 2,77 %. Les banques et l’énergie ont progressé de +2,56 et de +2,4 %. Quant au pétrole, ses cours continuent de progresser timidement.