Le CAC 40 va au-delà des 5600 points après le PMI et l’emploi US

  •   Le 07/01/2021 à 14h56
  •   DEHOUI Lionel

La Bourse de Paris continue sa progression dans le vert. Ainsi, le CAC 40 affiche une performance intéressante sur les marchés actions. En effet, l’indice a dépassé la barre des 5 600 points sous la grande satisfaction des investisseurs. Cependant, la pandémie du coronavirus continue de sévir en Europe.

--- Annonce ---
Trader le CAC 40 !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Le CAC 40 va au-delà des 5600 points après le PMI et l’emploi US
Droit image : Guilhem Vellut - Flickr

L’indice CAC 40 réalise une performance impressionnante

Annoncée en hausse depuis quelques jours, la Bourse de Paris continue de progresser dans le vert. Suite à la publication de plusieurs indicateurs européens dans les services, elle vient encore de confirmer son mouvement de hausse. Ainsi, le CAC 40 a largement amélioré ses performances.

En effet, l’indice évolue désormais de 0,7 % à 5 607 points. Dépassant ainsi la barre des 5 600 points, le CAC 40 vient de réaliser un progrès significatif. Ce qui n’a pas laissé indifférents les analystes. Ces derniers ont réagi par rapport à cette croissance de l’indice parisien. Selon les experts de Kiplink Finance, en maintenant son canal haussier compris entre 5 555 et 5 605 points, le titre conforte sa position en configuration haussière.

Par ailleurs, avec la situation sanitaire actuelle, le gestionnaire parisien émettait des inquiétudes au sujet des avis des investisseurs. En réalité, il pense que les espoirs de ceux-ci resteraient supérieurs à leurs craintes. Par conséquent, il prévoit de premiers objectifs haussiers qui pourraient atteindre 5 700, voire 5 730 points.

 

Les investisseurs tournés vers les intentions de la Fed  

Le secteur privé des États-Unis traverse une période compliquée. Ceci a occasionné la destruction de 123 000 emplois le mois dernier, selon les études du cabinet ADP. Il faut notifier que les économistes attendaient pour décembre des créations d’emplois avoisinant le nombre obtenu en novembre, soit 304 000. Ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Par ailleurs, les investisseurs s’intéressent particulièrement à un évènement qu’ils attendent avec impatience. Il s’agit de la publication du compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed. En effet, ladite publication va leur permettre d’avoir des indications précises sur les réelles intentions de la Réserve fédérale.

Cependant, les investisseurs n’écartent pas la possibilité de voir l’évolution préoccupante du coronavirus, impacter les décisions de la Fed. Par ailleurs, d’après Bloomberg, la pandémie sévit fortement au Royaume-Uni avec une personne sur 50 atteinte de la maladie. En effet, cette recrudescence est due à la récente apparition dans le pays d’une souche mutante du virus.

 

Du côté des valeurs

Michelin a fait une annonce relative à la suppression progressive de 2 300 postes d’ici trois ans. Ainsi, environ 60 % des emplois qui seront suspendus se feraient sur la base de départs anticipés à la retraite. Le reste se fera par des départs volontaires, mais accompagnés.

De son côté, Alstom a annoncé la réalisation avec succès d’une émission d’obligations seniors non garanties. Le montant de l’opération est estimé à 750 millions d’euros. Celles-ci disposeront d’une maturité de 8 ans et présentent un taux d’intérêt fixe de 0 % qui peut être payé par année.

Pour sa part, l’EMA a fait une recommandation relative à la délivrance d’une autorisation de mise sur le marché pour le vaccin Covid 19 développé par Moderna. Ceci se fera sous certaines conditions. Cette action pourra permettre de prévenir les maladies à coronavirus chez les personnes ayant l’âge de 18 ans et plus.