Le CAC 40 cale encore sous les 5.080 même s’il est bien orienté

  •   Le 16/09/2020 à 16h49
  •   DEHOUI Lionel

En hausse de 3 %, la bourse de Paris semble se caler vers les 5.080 et perd à nouveau un peu d’altitude vers 5.065 ce mardi. Dans le même temps, Wall Street se montrait moins bien orienté depuis 16 h 15 hier. C’est ainsi que l’indice Nasdaq s’affichait à + 1,5 % avec un petit gain de 1 % tandis que le S&P500 quittait +1,1 % pour +0,7 %. Le Dow Jones s’est contenté simplement de +0,5 %. Soulignons que Wall Street avait salué la rumeur d’un compromis trouvé par le Congrès. Ce compromis permettrait d’adopter un nouveau « Covid plan » de plus de 1.500 Mds $ par les républicains. Notons que le porte-parole des démocrates Nancy Pelosi a plaidé ce mardi en faveur d’un stimulus « bien dimensionné » atteignant 2.000 Mds $. Par ailleurs, Paris a connu un recul mensuel de 0,1 % de l’indice des prix à la consommation (IPC) durant le mois d’août. Ce qui vient juste après la hausse de 0,4 % en juillet. Ces données viennent de l’Insee. Remarque : Corrigés des variations saisonnières, les prix ont reculé de 0,5 % en août suite au +0,7 % précédemment enregistré.

--- Publicité ---
Trader le CAC 40 !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Le CAC 40 cale encore sous les 5.080 même s’il est bien orienté

Quelques chiffres sur les États-Unis

Du côté de l’Outre Atlantique, l’indice d’activité manufacturière « Empire State » de la Fed de New York réalise une nette montée en ce mois. Il s’établit ainsi à + 17 après le gain de +3,7 en août alors que le consensus le donnait en hausse de +6. Toujours aux États-Unis, les prix à l’importation sont en hausse de 0,9 % en août, comparativement au précédent mois. Mais les économistes s’attendaient en moyenne à un gain de 0,5 %.

Finalement, les prix à l’importation se sont accrus de seulement 0,7 % hors des produits pétroliers selon le Département du Travail. En données brutes, les prix à l’exportation aux États-Unis ont progressé de 0,5 % et de 0,8 % hors produits agricoles durant le mois écoulé. Comparativement au mois d’août 2019, les prix à l’exportation et ceux à l’importation ont chuté de 2,8 % et de 1,4 % respectivement. La production industrielle a par contre déçu avec un léger progrès de 0,4 % contre 1 % attendu.

 

L’industrie américaine et la réunion de la FOMC

Restons aux États-Unis pour souligner que le taux d’utilisation des capacités au sein de l’industrie américaine est ressorti en amélioration de 0,3 point de pourcentage. Il est de 71,4 % au mois dernier et se retrouve ainsi sous le consensus (71,7 %). Il faut aussi retenir en outre que le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) a commencé sa dernière réunion juste avant l’élection présidentielle du 3 novembre.

Une situation qui fait que les données américaines devraient retenir l’attention, particulièrement encore que les investisseurs attendent aussi la déclaration de Monsieur Powell. Mais l’essentiel à savoir dans l’actualité des valeurs concerne : Getlink, Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Peugeot et Pizzorno Environnement.

 

Les valeurs de ce mardi 15 septembre

Il faut dire que Getlink s’est associé à RATP Dev pour officialiser ce 15 septembre la création de leur société à capitaux partagés. Cette dernière répondra aux appels d’offres de transport ferroviaire régional de voyageur. D’un autre côté, Peugeot et Fiat Chrysler Automobiles ont annoncé une modification de certains termes de leur accord. Peugeot devra céder ses parts dans Faurecia, lesquelles seront distribuées à tous les actionnaires de Stellantis, société qui sera créée par fusion des deux groupes.

Le groupe Pizzorno Environnement a déclaré avoir mis en service un nouveau casier de stockage de déchets non dangereux de l’un de ses sites.