Le Bitcoin atteint un record historique au-delà des 30.000 dollars

  •   Le 05/01/2021 à 11h19
  •   DEHOUI Lionel

Le samedi passé, le Bitcoin a atteint un nouveau record. Pour la première fois de son histoire, son cours a franchi la barre des 30.000 dollars. D’après les données relayées par Bloomberg, la première monnaie numérique se négociait à 31.502,77 dollars vers 14H00.

--- Publicité ---
Tradez le Bitcoin en ligne!
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Le Bitcoin atteint un record historique au-delà des 30.000 dollars

Un analyste espère d’autres records vers de nouveaux sommets

À la date du 16 décembre, le Bitcoin franchissait pour la première fois le seuil des 20.000 dollars. De plus, les investisseurs ont continué à pousser cette monnaie numérique et décentralisé jusqu’à la barre des 30.000 dollars la semaine écoulée. Ainsi, ce samedi, elle a surpris la toile en dépassant ce montant.

D’ailleurs, Timo Emden, analyste indépendant basé en Allemagne et directeur d’Emden Research, a commenté cet exploit dans une note. Il a indiqué que les investisseurs achètent cette cryptomonnaie tout en connaissant les risques. Et selon lui, cet "appétit pour le risque reste indomptable". D’après son message, vu le dynamisme actuel observé sur le marché, d’autres records historiques sont à espérer.

En effet, si le Bitcoin a connu une telle hausse, c’est à cause d’une grosse nouvelle annoncée fin octobre. Il s’agit du lancement d’un service de transactions en cryptomonnaie par PayPal, le géant des paiements en ligne.

 

Des analystes comparent le Bitcoin à l’or du futur

Pour les analystes de la banque américaine JPMORGAN, l’adoption du Bitcoin par les investisseurs traditionnels n’est qu’à ses débuts. Ils ont également indiqué que la cryptomonnaie peut être comparée à l’or. De leur côté, d’autres analystes de banques reconnues de Wall Street, telles que Citi, ont commencé à surveiller le cours de la monnaie numérique.

Par ailleurs, selon les experts de la cryptomonnaie, le charme du bitcoin vient de son caractère décentralisé. En réalité, il a été développé par un réseau créé par des personnes anonymes en 2008. Il s’agit d’une monnaie électronique autonome qui ne dépend d’aucune institution.

Aussi, elle n’est liée à l’économie d’aucun pays ni à aucun actif. Cependant, ses prix ont connu des variations vertigineuses avec le temps. Alors que son cours avoisinait les 20.000 dollars le 18 décembre 2017, les coûts ont dégringolé lors de l’année 2018 pour finir à un peu plus de 3.000 dollars.

 

En route pour les 50 000 dollars

Au cours des mois d’août et de septembre dernier, le prix du Bitcoin côtoyait les 10 000 dollars. Il est ensuite reparti à la hausse, à la recherche de son sommet de décembre 2017. Après avoir atteint ce niveau, la monnaie n’a pas cessé de toucher de nouveaux sommets, semaine après semaine.

À ce propos, le cofondateur de Nexo, une société spécialisée dans les monnaies numériques, s’est adressé à Bloomberg. Il a déclaré que pour ce premier trimestre de l’année 2021, le Bitcoin doit être espéré à un niveau avoisinant les 50 000 dollars.

De plus, il a ajouté qu’après la période des fêtes, les investisseurs institutionnels seront également de retour. Ainsi, plusieurs grandes sociétés et banques se lanceront dans l’achat de ce jeton numérique, qui a fortement été critiqué dans le passé.