EDF lance un immense projet solaire à Abu Dhabi

  •   Le 22/12/2020 à 13h43
  •   HARMANT Adeline

Plusieurs nouvelles intéressantes ont été récemment publiées par le groupe français EDF dont le lancement d’un immense projet solaire à Abu Dhabi qui sera le plus important au monde ainsi qu’un partenariat avec Capgemini annoncé la semaine dernière.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
EDF lance un immense projet solaire à Abu Dhabi
Droit image : Remi Avignon - Flickr

Vers la construction du plus grand projet solaire au monde :

Ce mardi 22 décembre 2020, nous avons appris que le consortium Jinko Power vient de réaliser la clôture financière du plus grand projet solaire au monde dont la construction va commencer à Abu Dhabi.

Pour rappel, ce consortium est composé de la filiale EDF Renewables d’EDF et du groupe chinois Jinko Power HK qui est une filiale de Jinko Power Technology. Les deux entreprises étant actuellement leaders mondiaux du secteur des énergies renouvelables.

Cette opération est importante car le capital investi est de l’ordre de près d’un milliard de dollars. L’usine concernée par ce projet s’étend en effet sur plus de 20 km carrés de zone climatique désertique et comprend plus de 4 millions de modules photovoltaïques.

Lorsque ce projet sera mis en service soit vers 2022, il sera capable de produire l’équivalent en électricité pour alimenter 160 000 foyers.

 

Un contrat intéressant avec Capgemini :

Comme annoncé en introduction, il ne s’agit pas là de la seule nouvelle intéressante d’EDF pour ses investisseurs. Ainsi et dans le courant de la semaine dernière, le groupe français avait également annoncé la signature d’un accord de partenariat avec Capgemini par le biais de sa filiale EDF International Networks et dont l’objectif était de conjuguer les expertises des deux entreprises dans le but de construire des offres communes et de se positionner sur des projets de smart metering et des initiatives smart grids qui émergent actuellement à travers le monde.

Par le biais des outils numérique, ces smart grids ou en français ces réseaux intelligents vont ainsi apporter une maîtrise de l’équilibre entre l’offre et la demande électrique dans le but de favoriser le développement des énergies renouvelables de manière décentralisée.

Cette complémentarité des expertises de ces deux leaders de l’industrie française, de leurs ressources et de leurs implantations géographiques va en effet leur permettre de mettre au point une offre unique sur le marché et ainsi de contribuer efficacement à la transition énergétique.

 

Un relèvement d’objectif pour EDF de la part de Barclays :

A la suite de ces deux nouvelles très intéressantes, Barclays a réaffirmé sa recommandation surpondérer et son objectif de cours à 16€ en ce qui concerne l’action EDF. Cette décision fait également suite à un relèvement de l’objectif d’EBITDA du groupe qui devrait se traduire par un nouveau cycle de relèvement de BPA et être pris très positivement.

Notons en effet que le titre du groupe français EDF présente un PER 2020 qui est de 30 fois et que son rendement est de moins de 2%.