La nouvelle relative à la potentielle acquisition de DXC par Atos fait plonger le groupe français en Bourse

  •   Le 10/01/2021 à 11h44
  •   DEHOUI Lionel

Plus tôt ce jeudi, Reuters a dévoilé des informations relatives à une approche d’Atos de la société américaine DXC Technology. Plus tard dans l’après-midi, le groupe français des services du numérique a confirmé lesdites informations. Malheureusement, cette nouvelle n’a pas été appréciée par les investisseurs. Ce qui a occasion une chute énorme du titre Atos en Bourse. En effet, celui-ci a plongé de plus de 10 %.

--- Publicité ---
Trader l’action Atos !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Atos approche DXC pour une potentielle transaction

Présent dans 73 pays et comptant un effectif d’environ 110 000 salariés, Atos est un incontournable dans son domaine d’activité. Dans le cadre d’étendre ses activités, des rumeurs circulent indiquant le souhait de l’entreprise d’acquérir DXC Technology. L’information a été confirmée par le groupe lui-même.

En effet, le géant français des services du numérique a indiqué avoir approché l’entreprise américaine pour une potentielle transaction amicale. Concernant le montant de l’opération, Reuters s’est prononcé sur le sujet plus tôt ce jeudi matin. Citant deux sources proches du dossier, il stipule que le groupe Atos avait formulé une offre de plus de 10 milliards d’euros en vue d’acquérir son concurrent américain.

Par ailleurs, DXC est une société américaine qui a été créée en 2016. Sa naissance émane d’une fusion de l’activité de services informatiques de Hewlett Packard Enterprise et de Computer Sciences Corporation. Elle intervient dans la transformation digitale des entreprises. Depuis sa création, le groupe a déjà fait ses preuves aux États-Unis.

 

Acquisition de DXC par Atos : une nouvelle mal accueillie sur le marché

En confirmant les informations dévoilées par Reuters sur son approche de DXC Technology en vue d’un potentiel rachat, Atos est fortement chahuté sur le marché boursier ce jeudi. Les investisseurs semblent ne pas accueillir favorablement cette nouvelle. Le communiqué de la société française sur le sujet a fait tiquer ceux-ci.

Malgré le fait qu’il n’existe pas encore à ce stade une certitude confirmant l’aboutissement de cette première approche sur un accord ou une transaction, les nouvelles ne sont pas bonnes en Bourse pour le groupe français. En effet, en début de matinée de ce jeudi, le titre Atos se trouvait déjà nettement dans le rouge.

La confirmation de son intérêt pour DXC vient plonger davantage la société en Bourse. Ainsi, le titre enregistre une perte de plus de 10 %. En effet, vers 17 h 15, celui-ci chutait de 13,05 % à 65,42 euros. Il s’agit du niveau le plus bas qu’il n’a plus atteint depuis mi-novembre 2020. Au même moment à la Bourse de Wall Street, le titre DXC Technology gagnait 9,7 %.

 

Objectifs d’Atos pour l’acquisition de DXC Technology  

Le spécialiste français de la transformation numérique des entreprises est engagé depuis quelque temps dans une politique de croissance externe. Ainsi, le groupe a déjà réalisé de nombreuses acquisitions dans plusieurs secteurs. C’est d’ailleurs dans ce cadre que s’inscrit sa récente approche concernant la société américaine DXC Technology.

En effet, si les deux groupes parviennent à un accord pour une concrétisation du projet de rachat de DXC par Atos, cela permettra à l’entreprise française de se renforcer aux États-Unis. Par ailleurs, elle indique que ce rapprochement de la firme américaine va permettre de créer un leader des services digitaux qui bénéficiera d’une envergure mondiale. Celui-ci va également combiner les talents et les capacités d’innovation des deux sociétés.