La collecte du deuxième trimestre d’Amundi s’améliore après l’impact du coronavirus

  •   Le 01/08/2020 à 11h42
  •   DEHOUI Lionel

La pandémie du coronavirus a bouleversé le fonctionnement de plusieurs entreprises sur le plan mondial. Au premier trimestre 2020, elles ont essuyé des pertes considérables comme jamais auparavant. C’est le cas d’Amundi, qui après un premier trimestre catastrophique a pu quand même améliorer sa collecte du deuxième trimestre.

--- Publicité ---
Trader l’action Amundi !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
La collecte du deuxième trimestre d’Amundi s’améliore après l’impact du coronavirus
Droit image : Olive Titus - Flickr

Point de la situation chez Amundi

Le gestionnaire d’actifs Amundi a annoncé le vendredi 31 juillet 2020 une amélioration enregistrée sur le front de la collecte d’encours au deuxième trimestre. Ceci fait suite aux importantes sorties de capitaux au premier trimestre de l’année, sur fond de la pandémie du coronavirus.

Le groupe contrôlé à 70 % par Crédit Agricole a annoncé que la période entre avril et juin a été marquée par le retour des investisseurs institutionnels sur les actifs de moyen et de long terme. Un retour qui a permis de limiter la décollecte à 800 millions d’euros alors que la sortie était de 3 milliards au premier trimestre, en raison du plongeon des marchés dans le mois de mars (occasionné par la crise sanitaire liée au coronavirus).

Sur le marché des épargnants, l’aversion aux risques s’exprime par une décollecte de 4,5 milliards d’euros sur le deuxième trimestre. Quant à la clientèle institutionnelle et le segment des co-entreprises, la collecte a valu 3,7 milliards d’euros.

Finalement, pendant qu’ils favorisent un effet marché intéressant de +64,9 milliards d’euros (entre avril et juin grâce à la hausse des places boursières), les encours sous gestion de la société ont progressé de 4,2 % à 1.592 milliards d’euros. Quant à ses revenus, ils ont reculé de 7,3 % comparativement à l’année passée, à cause d’un repli des commissions de gestion et de surperformance.

 

Les perspectives d’activités de la société Amundi

Lors d’une conférence téléphonique, Yves Perrier, le directeur d’Amundi a levé les objections sur les perspectives d’activités en gestion d’actifs. À cet effet, il stipule que l’anticipation d’un retour de l’activité économique à la normale en fin 2021 et le long de l’année 2022 lui inspire confiance. Il prétend ne pas voir de raison fondamentale à changer et que les capacités de croissance qui s’annoncent le rassurent.

Il ajoute aussi que des relais de développement obtenus par la croissance organique, les acquisitions ou les joints ventures ont été en permanence mobilisés par le passé. Par ailleurs, Amundi a annoncé avoir signé un nouvel accord de distribution dans la gestion d’actifs et les services titres. Cet accord a été signé avec Société Générale pour une durée de 5 ans.

 

À propos d’Amundi

Amundi est un leader incontesté européen en matière de gestion d’actifs. La société a été créée le 1er janvier 2010 et est dirigée par Yves Perrier, avec Xavier Musca pour président du Conseil d’administration.

Amundi dispose au total de six plateformes de gestion principales au sein des grandes places financières et a installé des bureaux physiques dans 37 pays. À ce jour, la société détient plus de 100 millions de clients dans le monde entier avec près de 4 500 collaborateurs et experts des marchés.