L’Oréal : augmentation des ventes au T1 portée par la Chine et l’E-commerce

  •   Le 19/04/2021 à 17h11
  •   DEHOUI Lionel

De nombreuses sociétés ont dévoilé leurs résultats (annuels 2020 ou trimestriels) au titre du premier trimestre de l’exercice en cours. C’est par exemple le cas des groupes : HEIDELBERGEMENT, ADP, Fnac DARTY, MICHELIN, etc. L’Oréal a pour sa part, connu une forte augmentation de ses ventes à l’issue du T1-2021.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
L’Oréal : augmentation des ventes au T1 portée par la Chine et l’E-commerce
Droit image : ©Mariakraynova/123RF.COM

Réouverture en Asie et forte croissance des ventes en ligne

Plusieurs entreprises françaises ont réalisé des exploits au cours de l’année 2020, malgré le contexte de crise sanitaire qui a fait plier les marchés. D’autres sociétés ont entamé la nouvelle année avec un dynamisme de croissance comme l’indiquent les résultats trimestriels du groupe L’Oréal.

Celui-ci a enregistré une nouvelle augmentation importante de ses ventes au cours du premier trimestre 2021. Une progression qui est largement au-dessus des prévisions en données comparables.

Cette amélioration significative est principalement due à la forte croissance enregistrée sur le marché de la deuxième économie mondiale, la Chine. Aussi, l’activité du groupe a été propulsée par la hausse exponentielle des ventes en ligne de ses différents produits de beauté.

En effet, la réouverture des magasins dans la plupart des pays asiatiques avait déjà permis au géant français d’entamer son redressement. Pour rappel, la pandémie du coronavirus avait considérablement impacté l’activité du groupe.

Par conséquent, les multiples clients de L’Oréal ont progressivement recouru au commerce électronique pour se procurer divers produits cosmétiques. C’est le cas par exemple des crèmes pour le visage et des teintures pour les cheveux.

 

Le chiffre d’affaires de L’Oréal

Le chiffre d’affaires global du géant français des cosmétiques est de 7,6 milliards d’euros à l’issue des trois premiers mois (clos en fin mars dernier). L’Oréal enregistre ainsi une augmentation de 10,2 % de son chiffre d’affaires à périmètre constant.

Un chiffre qui exclut l’impact des variations de change et des opérations d’acquisition. Son niveau est largement supérieur à la croissance tablée par les analystes, malgré le large intervalle du consensus. Celui-ci prévoyait une hausse de 8,7 %.

Du côté de l’Europe de l’Ouest, les performances du groupe français ressortent en dessous de celles des autres régions. Une réalité qui s’explique par le fait que les commerces non essentiels tels que les magasins de cosmétiques sont fermés jusqu’à présent.

Cette situation est notamment observée dans les pays de l’ouest comme l’Italie et la France afin d’en découdre avec la pandémie du coronavirus. Mais que dire du marché grand public ?

 

Évolution du groupe dans une autre division

La division des produits grand public est notamment composée des marques comme Maybelline chez L’Oréal. Cette division s’est particulièrement distinguée grâce à sa forte exposition au domaine du maquillage.

En effet, la demande sur le marché du maquillage est limitée durant cette période de confinement. En revanche, la situation est toute autre au niveau des produits de soins corporels.

Par ailleurs, le groupe français L’Oréal est plus que jamais sur l’offensive dans son secteur comme l’indiquent ses résultats trimestriels. Il faisait particulièrement des investissements dans le lancement de nouveaux produits, selon sa direction.

Il faut souligner au passage que Jean-Paul Agon garde son poste de Président au sein du groupe et cèdera la direction générale à Nicolas Hieronimus.

Pour le reste de l’année, l’équipe L’Oréal reste confiante. Elle compte sur sa capacité à repousser ses propres limites afin de réaliser de bonnes performances en 2021.