L’opposant russe Alexei Navalny annonce son retour en Russie après un long séjour en Allemagne

  •   Le 14/01/2021 à 15h53
  •   DEHOUI Lionel

Victime d’un empoisonnement en août dernier, Alexei Navalny était en convalescence en Allemagne depuis ce temps. Totalement rétabli, l’opposant russe a annoncé, ce mercredi, qu’il est prêt pour revenir en Russie. Ceci, malgré les menaces judiciaires qui l’attendent dans le pays. Le retour de l’homme est attendu ce dimanche.

L’opposant russe Alexei Navalny annonce son retour en Russie après un long séjour en Allemagne
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Alexei Navalny avait été victime d’un empoisonnement

À bord d’un avion partant de Sibérie pour Moscou en août dernier, Alexei Navalny avait ressenti un fort malaise. Il avait été transféré d’urgence à l’hôpital de la Charité à Berlin en Allemagne. Selon le verdict avancé par les médecins de l’établissement berlinois, l’opposant russe aurait été victime d’un empoisonnement.

En effet, ceux-ci ont retrouvé dans ses urines et son sang (ainsi que sur une bouteille qu’il avait en sa possession), des traces d’un agent neurotoxique de la famille du Novitchok. Suite aux résultats de ces analyses médicales, l’Allemagne et ses alliés avaient affirmé que l’opposant au président russe a été empoisonné.

Informé des faits, Moscou s’était vu fixer un ultimatum pour élucider la situation dans les plus brefs délais. Toutefois, la Russie s’exempte de toute implication dans cette affaire.

 

Alexei Navalny revient dans son pays après un séjour à l’étranger

Après cinq mois de convalescence en Allemagne suite à son empoisonnement, Alexei Navalny annonce son retour en Russie. Cela est probablement attendu pour dimanche prochain. C’est ce qui ressort des déclarations faites par l’avocat ce mercredi. Dans un message publié sur Instagramm, l’homme a donné des nouvelles de son état de santé en déclarant être totalement rétabli.

Aussi, il se dit prêt pour revenir dans son pays d’origine, malgré les menaces judiciaires qui pèsent contre lui. « La question n’a jamais été de savoir si je reviendrai ou pas. Simplement parce que je ne suis jamais parti. Je me suis retrouvé en Allemagne où je suis arrivé dans une unité de soins intensifs pour une seule raison : ils ont essayé de me tuer », poursuit-il dans son message.  

De plus, Alexei Navalny n’a pas manqué de témoigner à nouveau son amour pour la Russie qu’il dit être son pays de cœur. Si l’opposant du président Vladimir Poutine souhaite rentrer, c’est également parce que Moscou, sa ville natale lui manque, a-t-il notifié.

 

L’opposant russe menacé de poursuites judiciaires dans son pays

Même absent du pays, Alexei Navalny est toujours attendu en Russie pour régler ses comptes avec la justice russe. Il est menacé de poursuites judiciaires et devra répondre des accusations qui sont portées contre lui, dès son retour.

En effet, selon des documents judiciaires présentés mardi, les autorités russes accusent Navalny d’avoir enfreint une libération conditionnelle qui lui a été accordée après une condamnation en 2014. Par conséquent, elles demandent que celui-ci soit placé en détention.

Aussi, l’autorité pénitentiaire russe (FSIN) a émis le mois dernier un ultimatum ordonnant à l’avocat de rentrer immédiatement d’Allemagne et de se présenter à son bureau de Moscou, faute de quoi il serait emprisonné.

Cependant, face à toutes ces menaces, Alexei Navalny reste serein et n’est pas dissuadé de son envie de revenir en Russie. D’ailleurs, il dénonce les serviteurs du président Vladimir Poutine en les accusant d’agir comme d’habitude en fabriquant de toutes pièces de nouvelles poursuites criminelles contre sa personne.