L’assureur Generali tend vers une prise de participation au sein de Cattolica

  •   Le 26/06/2020 à 10h45
  •   DEHOUI Lionel

Generali est une compagnie d’assurance dont le siège social est à Trieste en Italie. Sa fondation remonte en 1831 avec Joseph Lazarus Morpurgo comme fondateur. À en croire le classement du magazine Forbes (2015), la compagnie est classée parmi les 50 plus grandes entreprises au plan mondial. Elle se positionne précisément à la troisième place dans le secteur d’assurance à l’échelle mondiale derrière Allianz et AXA. Dans le monde entier, Generali rend service à plus de 72 millions de clients tout en disposant d’une forte position en assurance-vie. Malgré cette énorme potentialité, l’assureur italien n’a pas pu faire une progression sur le marché financier milanais. Au contraire, Generali a carrément reculé ce jeudi 25 juin 2020 de 1,8 %. Dans le même temps, la compagnie d’assurance a publié ce même jour le lancement d’une collaboration à la fois particulière et intéressante.

Trader l'action Generali !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
L’assureur Generali tend vers une prise de participation au sein de Cattolica
Droit image : Giulio Gigante - Flickr

Les détails de cette collaboration

En effet, le groupe d’assurance italien Generali a annoncé en ce jour le lancement d’un partenariat très stratégique. Celui-ci est signé entre le « géant assureur et Cattolica », une autre compagnie d’assurance basée sur le sol italien.

C’est donc un partenariat qui met en relation deux groupes voisins et compatriotes. Selon les clauses de cet accord, Generali aura désormais une importante part dans le capital de Cattolica. Le pourcentage de cette participation a été précisé par le troisième assureur mondial.

Selon l’annonce de Generali, ce partenariat lui confère un total de plus de 24,4 % du capital de Cattolica. Une part qu’on ne peut négliger, surtout quand il s’agit de l’assureur Cattolica. Toutefois, Generali devra souscrire à une certaine augmentation de capital qui sera réservée. Cette augmentation sera de 300 millions d’euros. Ce qui correspond ainsi à une émission de 54 millions d’actions Cattolica. Cependant, cette souscription devra être opérée dans certaines conditions bien définies par l’accord.

Information : La souscription se fera, mais sous réserve d’un quelconque changement de statut de Cattolica. Ce qui n’est pas impossible, car ce dernier tiendra une assemblée générale extraordinaire d’ici la fin du mois de juillet.

 

Un accompagnement suivra

Il est important de souligner quelques détails à propos de cet accord qui permettra à Generali de prendre une participation dans Cattolica. En effet, cette prise de participation ne manquera pas d’être accompagnée de manière particulière. Elle sera très vite suivie par un contrat de partenariat commercial qui s’étendra sur plusieurs années.

Par contre, l’objet de cet accord d’accompagnement est connu par les deux partenaires. Ce dernier concerne quatre différentes lignes d’activité. Il s’agit en occurrence de l’internet des objets, de la réassurance, de la gestion d’actifs et de l’assurance santé. Il est donc évident que ce contrat d’accompagnement servira à Generali dont l’intérêt pour Cattolica n’est plus à démontrer.

Information : Rappelons au passage que Cattolica est une société d’assurance qui figure au sein des principales compagnies d’assurance en Italie. Elle dispose d’une répartition judicieuse de ses primes brutes émises par activité. Plus de 56,6 % concernent l’assurance-vie tandis que 43,4 % vont dans l’assurance non vie.  Plus de 99,6 % de ses primes émises brutes sont réalisés sur les terres italiennes. C’est un groupe reconnu particulièrement pour le développement d’activité de gestion d’actifs.