L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing est décédé

  •   Le 06/12/2020 à 11h55
  •   DEHOUI Lionel

L’ancien président Valéry Giscard est décédé ce mercredi dans sa 94e année. Après avoir été hospitalisé en septembre, puis en novembre, celui qui a dirigé la France de 1974 à 1981 a finalement rendu l’âme.

L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing est décédé
Droit image : Ecole polytechnique

Qui est Valéry Giscard d’Estaing ?

L’ex-homme politique français est né le 2 février 1926 à Coblence, en Allemagne. Pendant sa carrière, il prétendait vouloir "regarder la France au fond des yeux". Très tôt, il avait développé plusieurs qualités qui le prédestinaient au pouvoir. D’après ses proches, c’était une personne qui avait un brillant esprit.

Non seulement il disposait d’une formation polytechnique et celle de l’ENA, mais il était aussi de la lignée de parlementaires et de hauts fonctionnaires. En effet, Valéry Giscard d’Estaing n’avait pas pleinement fermé ses 30 ans lorsqu’il a été élu député du Puy-de-Dôme en 1956. Trois années plus tard, il est devenu le secrétaire d’État aux Finances, en 1959. En 1962, il est promu ministre et devient un technicien réputé en matière d’économie. C’est là qu’il se ménage et se fait une place particulière dans le cercle gaullien.

Sa carrière politique c’est déroulé selon un plan parfaitement établi, sauf entre 1966 et 1969 où il sombra un peu. En 1974, Valéry Giscard d’Estaing entre à l’Élysée après le ralliement de plusieurs dizaines de gaullistes. Au cours de son débat télévisé d’entre-deux-tours contre François Mitterrand, il lança à celui-ci : "Vous n’avez pas le monopole du cœur". C’est ce débat réussi et le soutien des gaullistes, sous la conduite de Jacques Chirac, qui le porta à l’Élysée.

 

Les changements apportés en France par le "Giscard triomphant"

L’époque de Valéry Giscard d’Estaing est celle de la France insouciante. C’est également l’époque du Giscard triomphant, qui apparaît de façon insouciante sur sa photographie officielle. Il s’affiche en maillot de bain sur une plage et en short sur un terrain de football.

L’ancien président français ayant dirigé le pays en 1974 est un ennemi avéré des archaïsmes. C’est bien lui qui a commandité le vote de la législation sur l’avortement, avec le soutien de Simone Veil. Il est également l’auteur des législations sur le divorce par consentement mutuel. Mieux encore, la généralisation de la mixité dans les établissements scolaires est l’œuvre du Giscard triomphant.

 

Les autres actions menées par l’ex-président

L’ex-chef d’État s’est également fait remarquer sur le plan international. En effet, il a accueilli un sommet du G6 (actuel G7) à Rambouillet. Au cours du sommet, il n’a pas manqué d’afficher son amitié avec le chancelier allemand Helmut Schmidt. Ce sont ces deux dirigeants qui ont lancé le système monétaire européen (SME) et l’élection des parlementaires européens.

Cependant, suite au choc pétrolier de 1973, le chômage a beaucoup grimpé en France. Le mandat du président connaît ainsi rapidement de mauvais jours. Jacques Chirac quitte Matignon et le président (entre temps moderne et modèle), est désormais devenu un monarque républicain. Il sera critiqué plus tard par sa cordialité jugée hautaine, le chuintement dans sa voix et ses manières de grands bourgeois.