Kingfisher : résultats annuels meilleurs que prévu

  •   Le 24/03/2021 à 04h07
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe britannique Kingfisher a dévoilé les résultats annuels de son exercice 2020-2021 (clos fin janvier dernier). Il a réalisé de très belles performances dépassant ainsi les attentes du marché. L’entreprise a notamment enregistré une forte croissance dans les ventes. Dans le même temps, elle réalise un bon début d’année pour son nouvel exercice.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Kingfisher : résultats annuels meilleurs que prévu

Détail des résultats annuels de Kingfisher

Pour le compte de son exercice 2020-2021 (clos fin janvier dernier), le groupe britannique Kingfisher a réalisé un bénéfice net estimé à 592 millions de livres sterling contre 8 millions lors de l’exercice précédent (en 2019). Le bénéfice avant intérêt et impôt a connu une forte croissance de 634 %. L’Ebit du groupe ressort à 756 millions de livres.

Ce montant s’explique d’une part, par la progression salutaire du bénéfice d’exploitation qui s’élève à 916 millions de livres, en hausse de 223,7 %, et d’autre part par la chute significative des éléments exceptionnels. En données ajustées, l’Ebit de l’enseigne de magasins de bricolage ressort à 786 millions de livres contre 544 millions l’année précédente.

Ainsi, il dépasse les prévisions du marché qui tablaient sur un montant de 740,1 millions de livres. De cette somme, environ 85 millions de livres sterling sont affectés aux économies nettes non récurrentes. Par ailleurs, Kingfisher a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 7,2 %. Il s’élève à 12,3 milliards de livres. Aussi, il est légèrement supérieur aux attentes du marché qui visait 12,2 milliards de livres.

 

Forte croissance dans les ventes

La meilleure performance réalisée par Kingfisher au titre de l’exercice clos fin janvier dernier s’illustre également à travers la forte croissance enregistrée dans les ventes. Ces dernières font état d’une progression de 7,2 % (+7,1 % à périmètre constant) et correspondent à un montant de 12,343 milliards de livres.

Ce montant dépasse légèrement les prévisions du marché qui s’attendait à 12,29 milliards de livres. En France, la maison-mère de Castorama et Brico Dépôt enregistre une hausse de ses ventes organiques. Elle est de 6,2 % et 3,8 % respectivement pour ces deux entités. En outre, Kingfisher a également réalisé un grand bond dans les ventes en ligne.

Elles ont progressé de 158 % sur l’ensemble de l’exercice et correspondent à 18 % des ventes totales de la société. De son côté, le click & collect a augmenté de 226 % et a généré 78 % des revenus des ventes en ligne.

 

Perspectives positives pour 2021

Le groupe britannique Kingfisher a enregistré pour le compte de l’exercice écoulé une trésorerie multipliée par environ 5. Par conséquent, il envisage de procéder au versement d’un dividende de 8,25 pence par action pour l’exercice précédent. Par ailleurs, l’enseigne de bricolage estime avoir bien démarré l’année 2021.

En effet, entre fin janvier et mi-mars 2021, l’entreprise a enregistré une croissance organique de 24,2 % dans les ventes. Cette hausse est notamment favorisée par la forte demande au Royaume-Uni et en France. En ce qui concerne ses perspectives, Kingfisher vise une croissance organique des ventes pouvant aller de 10 % à 15 %, pour le premier semestre 2021-2022.

En revanche, au second semestre, le groupe britannique anticipe une chute de 5 % à 10 %. Ceci serait dû à une base de comparaison défavorable.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade