Jack Ma : un entrepreneur à succès dans le collimateur de Pékin

  •   Le 27/12/2020 à 18h29
  •   DEHOUI Lionel

Symbole du « self-made man », Jack Ma est le plus grand homme d’affaires de Chine. Âgé aujourd’hui de 56 ans et à la retraite, le puissant entrepreneur du pays se retrouve dans le collimateur des autorités chinoises. Ces dernières sont en colère contre lui et sont décidées à lui couper les ailes.

Jack Ma : un entrepreneur à succès dans le collimateur de Pékin
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Une enquête ouverte contre Alibaba

Ce jeudi, Pékin a révélé qu’une enquête anti-monopole a été ouverte contre le géant chinois Alibaba. Créé par Jack Ma en 1999, il est le plus grand groupe d’Asie, derrière Tencent, son rival et compatriote. Sa plateforme qui porte le même nom est d’ailleurs utilisée par des centaines de millions de clients, rien qu’en Chine.

Ainsi, l’administration du président Xi Jinping a décidé de lutter contre ces géants qui ont souvent des tendances monopolistes. Autrement dit, ceux-ci abusent de leurs pouvoirs pour détruire ou écarter leurs potentiels concurrents. Par ailleurs, le modèle chinois, qui a été professeur d’anglais dans le passé, a pris sa retraite chez Alibaba, il y a de cela un an. Depuis ce temps, l’homme d’affaires n’a plus été aperçu en public.

Cependant, depuis l’automne, Jack Ma ne cesse d’accumuler les revers. Récemment, l’entrée en Bourse de la société Ant Group, dont il est le premier actionnaire, n’a pas abouti. Il s’agit d’une entreprise de paiement en ligne. Celle-ci est numéro un dans son domaine à travers le monde. Ainsi, cet échec a été un choc pour le fondateur d’Alibaba, et lui aurait même coûté le titre de l’homme le plus riche de Chine.

 

Plus qu’un entrepreneur averti, un homme de vision

Le succès de Jack Ma a été favorisé par l’adhésion massive des Chinois dans le monde du commerce en ligne. De part et d’autre, on entend des récits qui racontent les débuts de l’entrepreneur chinois. En effet, issu d’un milieu pauvre, son géniteur avait du mal à nourrir sa famille. De plus, il a échoué deux fois au bac et a été rejeté plusieurs fois par de petits employeurs.

Cependant, un jour, le célèbre homme d’affaires a eu le courage d’emprunter 60 000 dollars à ses proches. Ensuite, il créa l’entreprise Alibaba dans son appartement de Hangzhou.

De son nom chinois Ma Yun, Jack Ma a ensuite décidé d’abandonner sa fonction de professeur d’université. Cette décision a été prise après un voyage effectué aux États-Unis. Ainsi, là-bas, il a découvert Internet et le commerce en ligne.

 

La création d’Alipay

Visionnaire, Jack Ma a compris très tôt l’importance des paiements électroniques mobiles. Grâce à son service Alipay, il a permis à la population d’effectuer facilement des transactions avec un smartphone. Aujourd’hui, l’argent liquide est de moins en moins utilisé par les Chinois. Désormais, ces derniers font très souvent leurs paiements en utilisant un téléphone mobile.

Par ailleurs, plus tard, à l’anniversaire de ses 55 ans de vie, le fondateur d’Alibaba a décidé de prendre sa retraite. Ainsi, il compte désormais mettre son temps au profit d’œuvres de philanthropie dans l’éducation, comme Bill Gates.

Cependant, le sommet du régime communiste ne voit pas d’un bon œil cette ascension sans limite de Jack Ma. Lui-même, en 2007, avait affirmé que sa « philosophie consiste à être amoureux du pouvoir, mais sans jamais l’épouser ».