Italie : Crédit Agricole Italia envisage d’acquérir les actions de Creval

  •   Le 25/11/2020 à 08h29
  •   DEHOUI Lionel

Dans un communiqué publié en ce début de semaine, la banque française Crédit Agricole a fait l’annonce de l’acquisition de Credito Valtellinese par sa filiale Crédit Agricole Italia. La réalisation de cette opération entre dans le cadre des objectifs du groupe mutualiste français qui souhaite renforcer sa position dans le secteur banquier en Italie.

Italie : Crédit Agricole Italia envisage d’acquérir les actions de Creval
Droit image : CA SAfr

La banque française annonce l’acquisition de Creval par Crédit Agricole Italia

La filiale de la banque française Crédit Agricole SA, Crédit Agricole Italia dont elle dispose 75,6 % du capital, concrétise petit à petit son ambition de faire partie des grands établissements bancaires en Italie. En effet, la filiale italienne du groupe mutualiste souhaite acquérir les actions de la banque régionale du nord de l’Italie Credito Valtellinese (Creval).

C’est dans ce cadre que Crédit Agricole Italia a fait part d’une offre publique d’achat volontaire qu’elle a lancée pour entrer en possession du capital de Creval. L’annonce de cette opération a été faite par la banque française dans un communiqué publié ce lundi. Cette offre est totalement en numéraire et concerne les actions ordinaires de la banque italienne.

Le partenariat qui va bientôt lier les deux établissements bancaires vient à point nommé pour optimiser les activités de la filiale italienne du groupe mutualiste français. « La combinaison de Crédit Agricole Italia et de Credito Valtellinese, deux banques à la même culture ancrée dans les territoires, permet de consolider le 6e groupe bancaire en Italie », affirme la banque française dans son communiqué.

 

Les détails de l’opération

Dans son offre publique d’achat, Crédit Agricole Italia propose 10,50 euros par action. Ce montant correspond à une prime de 21,4 % par rapport au dernier cours officiel de la banque du nord. Ainsi, pour acquérir la totalité des titres de ladite banque, la filiale du groupe mutualise français devra investir 737 millions d’euros. Soit le coût total de l’opération.

Dans son communiqué, la banque française annonce une augmentation de sa part de marché en Lombardie. Il s’agit d’une région italienne reconnue comme la plus riche du pays. Cette part devait passer de 3 % à 6 %, selon l’établissement bancaire. Par ailleurs, l’annonce de l’OPA a impacté favorablement les actions du groupe français sur les marchés boursiers, en début de séance ce lundi. En effet, le titre Crédit Agricole enregistre une progression de 2,3 % à la Bourse de Paris.

Dans les détails de cette transaction, Crédit Agricole Italia devra recevoir de Crédit Agricole Assurance sa participation de 9,8 % dans Credito Valtellinese. En revanche, la société de gestion Algebris devra apporter ses 5,4 % dans le cadre de l’opération. Rappelons qu’Algebris fait partie des actionnaires de Creval.

Pour plus de précisions sur l’OPA, la banque française déclare : « L’offre dépend de l’obtention par Crédit Agricole Italia d’au moins 66,67 % du capital social avec droit de vote de Credito Valtellinese ».

 

Renforcement de la position de Crédit Agricole dans la Péninsule

Crédit Agricole souhaite renforcer sa position dans le secteur bancaire en Italie. Pour cela, la banque française envisage d’entreprendre un certain nombre d’opérations pouvant lui permettre d’atteindre son objectif. En effet, elle prévoit de se mettre en partenariat avec un certain nombre d’établissements bancaires présents sur le territoire italien.

En réalité, Creval n’est pas la seule banque qui était dans le viseur de groupe mutualiste français. Ce dernier avait également placé sur sa liste d’autres établissements bancaires qu’il suivait. C’est ainsi que Crédit Agricole a collaboré avec le groupe Banco BPM en octobre dernier. Cette collaboration a abouti à la signature d’un accord de confidentialité entre les deux entreprises. Ce contrat va donc permettre une étude pour un éventuel rapprochement des deux groupes.