Intrasense : publication de résultats annuels consolidés de l’exercice 2020

  •   Le 29/03/2021 à 19h19
  •   DEHOUI Lionel

Plusieurs changements ont été opérés durant l’exercice 2020 du groupe Intrasense. Certains sont d’ordre structurel tandis que d’autres sont au niveau fonctionnel. En effet, le Conseil Administratif du groupe s’est reconstitué autour de Madame Michèle Lesieur, la nouvelle Présidente depuis le 8 octobre 2020. Seuls les résultats annuels 2020, dont voici les chiffres importants, informent sur son évolution fonctionnelle.

Intrasense : publication de résultats annuels consolidés de l’exercice 2020

Meilleur chiffre d’affaires

Bien que le groupe Intrasense soit confronté à un contexte de marché difficile, il ne démord pas dans sa politique de croissance. Il continue sa progression comme l’illustre son chiffre d’affaires qui s’affiche en hausse de 3,7 % à 3,441 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. Au cours du second semestre, ses activités en zone Europe et surtout celles en France ont lourdement été influencées par la pandémie.

Par contre, le groupe a surperformé sur le marché asiatique à travers sa filiale chinoise, et ce, malgré les difficultés enregistrées au premier trimestre 2020. Sa politique d’investissement en Europe et en Chine porte ainsi ses fruits.

Aussi, Intrasense se retrouve avec un résultat opérationnel avant dépréciations et dotations (Ebitda) en hausse de 0,554 million d’euros comparativement à 2019. Il signe ainsi sa première valeur positive au global Groupe avec +4.000 euros. L’Ebitda occupe +0,1 % du CA total d’Intrasense.

 

Ebitda et chiffre d’affaires améliorés

L’EBITDA affiché indique que le groupe s’est fortement amélioré par rapport à l’exercice précédent. Durant l’exercice 2019, il représentait -16,6 % du chiffre d’affaires total. Pour enregistrer une telle amélioration, Intrasense a dû afficher un CA résilient et en progression. Il a aussi maîtrisé la gestion des charges et de la masse salariale. L’ensemble des charges du personnel est en repli de 0,166 million d’euros alors que les charges externes sont en baisse de 0,180 million d’euros.

Par ailleurs, l’intensification des efforts R&D durant les trois derniers exercices du groupe et la multiplication des modules et applications cliniques additionnels, ont augmenté les dotations aux amortissements. La hausse est de 123.000 euros. De plus, les reprises aux provisions cumulées avec les dotations correspondent à 188.000 euros, soit 5,4 % du chiffre d’affaires.

 

Position financière

À la Trésorerie, Intrasense enregistre une très forte amélioration. Le groupe totalise 2,536 millions d’euros de disponibilités au 31 décembre 2020. Elles font état d’une augmentation de 1,735 millions d’euros. Celle-ci est due principalement au PGE de 650.000 euros et aux BSA (Bons de Souscription d’Actions) de 2 millions d’euros. En outre, l’importante vente enregistrée en fin d’exercice a fait monter les comptes clients de 383.000 euros.

Quant aux capitaux propres d’Intratense, ils se sont élevés à 2,154 millions d’euros suite à une hausse de 1,580 millions d’euros en un an. L’exercice de BSA explique cette forte amélioration. Du côté des dettes financières et des emprunts à long terme, ils ont augmenté de 452.000 euros par rapport à 2019. Ils s’élèvent à 2,010 millions d’euros grâce à l’obtention du PGE et au remboursement d’un prêt BPI (160.000 euros).

 

Perspectives d’Intratense à court terme

Intrasense ne compte pas s’écarter de sa stratégie de croissance en application. Il compte sur ses marchés clés (l’Europe et la Chine) et sur sa forte capacité d’innovation pour aller jusqu’au bout. L’entreprise continuera également avec le renforcement de son équipe de direction. D’autres arrivées imminentes sont prévues dans les prochaines semaines. Elle veillera particulièrement à l’enrichissement de sa plateforme « Myrian ».