Intesa Sanpaolo fera un prêt de 6,3 milliards à Fiat Chrysler

  •   Le 27/05/2020 à 16h10
  •   DEHOUI Lionel

Quand les affaires ne répondent pas comme il faut ou quand elles n’avancent pas comme on le désire, les chefs d’entreprise se débrouillent autrement. Certains modifient leur stratégie commerciale, d’autres se réorganisent à l’interne ou agissent sur les dépenses de l’entreprise. Il en a également d’autres qui font recours aux prêts. D’ailleurs, l’atmosphère actuelle dans le monde des affaires est marquée par plusieurs accords de prêts aux groupes dans les différents secteurs. Les banques devenant de plus en plus sollicitées. La banque italienne Intesa Sanpaolo n’est pas restée en marge de ces sollicitations. La banque dont la création résulte de la fusion de Banca Intesa et de Sanpaolo IMI a effectué une validation ce mardi. Laquelle devrait bien donner le sourire au constructeur automobile Fiat Chrysler. En effet, la banque italienne a validé la proposition concernant un prêt de 6,3 milliards d’euros au géant constructeur FCA (constructeur automobile Fiat Chrysler). Mais une chose est nécessaire avant l’application.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Intesa Sanpaolo fera un prêt de 6,3 milliards à Fiat Chrysler
Droit image : Ivan Radic - Flickr

L’intervention de la SACE

Selon certaines agences italiennes, Fiat Chrysler devra encore attendre la garantie des autorités italiennes. Par ailleurs, la validation du principe de prêt a été faite en raison du principal rôle de ce financement pour l’ensemble du secteur automobile italien. C’est bien ce qu’a laissé entendre les sources financières auxquelles les agences RadioCor et AGI ont eu recours pour s’informer sur ce dossier. Cet accord intervient en guise d’aide au secteur automobile qui va mal actuellement.

Il faut dire que ce secteur a été frappé de plein fouet par la pandémie du coronavirus en raison des mesures de confinement instaurées mondialement. Le groupe automobile Fiat Chrysler sera donc soutenu à travers ce prêt pour le bien-être de cette filière en Italie. FCA a désormais les yeux rivés sur l’agence italienne de crédit à l’exportation SACE. Car c’est elle qui donnera la garantie selon le système prévu par un décret récemment.

Information : Le décret vient en appui aux entreprises pour qu’elles s’en sortent en ce moment de crise sanitaire, mais aussi économique. En outre, la SACE devra donner la garantie de 80% de la somme en jeu dans ce prêt selon les agences. C’est bien la seule condition qui existe pour que le prêt soit attribué au constructeur automobile Fiat Chrysler de façon officielle. Le constructeur a son siège légal aux Pays-Bas.

 

L’objectif de FCA et le débat suscité

Le but du constructeur automobile en faisant ce prêt est de trouver le financement de ses travaux sur le sol italien. En plus, il compte également soutenir certaines entreprises appartenant à la chaîne d’approvisionnement au sein du secteur automobile. Il s’agira d’une aide supplémentaire destinée à plus de 10.000 petites et moyennes entreprises. Actuellement, la péninsule fait face à un débat à cause de la demande de garantie publique.

Pour le vice-président Andrea Orlando, la demande de garantie publique doit être échangée contre l’imposition de certaines conditions. Lesquelles doivent prendre en compte les sites industriels et la défense de l’emploi. Selon lui, les ressources publiques doivent servir uniquement pour la relance industrielle du pays et non pour d’autres opérations.