Intel : l’épilogue de la pénurie de puces pourrait attendre plusieurs années

  •   Le 06/06/2021 à 09h28
  •   DEHOUI Lionel

L’histoire de la pénurie de puces électroniques doit encore alimenter l’actualité pendant plusieurs mois. C’est ce qu’il faut retenir des récentes déclarations faites par le groupe américain Intel. Pour rappel, cette situation a notamment provoqué la fermeture de certaines lignes de production automobile. En effet, l’entreprise estime qu’il faudra encore attendre plusieurs années pour trouver une résolution définitive à cette crise de semi-conducteurs. Par ailleurs, la société adopte des mesures susceptibles de lui permettre de remédier à cette pénurie.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Intel : l’épilogue de la pénurie de puces pourrait attendre plusieurs années
Droit image : Takuya Oikawa - Flickr

Une longue durée encore envisagée pour la pénurie de semi-conducteurs

Plusieurs secteurs d’activités sont affectés depuis quelques mois par la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Cette situation a notamment contraint bon nombre d’entreprises à ralentir leur production. Cependant, cette crise qui continue de sévir est loin de connaître son épilogue. Selon Pat Gelsinger, le PDG d’Intel Corp, elle pourrait encore durer plusieurs années.

En effet, les mesures de confinement en raison de la pandémie de Covid-19 ont provoqué une tendance du travail à domicile. Ce qui a engendré une explosion du cycle de croissance des semi-conducteurs. Par conséquent, le monde des chaînes d’approvisionnement a subi une grande pression.

Par ailleurs, l’industrie a adopté des mesures pour répondre aux difficultés de cette crise à court terme. Toutefois, l’écosystème aura besoin de quelques années pour pallier les pénuries de capacité de fonderie, de substrats et de composants, précise Gelsinger.

Dans une déclaration faite à mi-avril dernier, l’homme a estimé que son groupe envisageait de commencer la production des puces sur une période de 6 à 9 mois. Cette prévision vise à remédier aux pénuries dans les usines automobiles américaines.

 

Augmentation de la capacité de production de puces

En mars 2021, Intel avait annoncé la mise en place d’un plan visant à étendre sa capacité de production de puces avancées. Pour la mise en exécution de ce projet, le groupe américain prévoit de construire deux usines en Arizona. Dans le même temps, il envisage de procéder à l’ouverture de ses usines à des clients extérieurs.

Aussi, le premier fabricant mondial de semi-conducteurs estime qu’il prévoit de s’étendre à d’autres sites aux États-Unis et sur le continent européen. Ainsi, l’entreprise assurera une durabilité et une sécurité de la chaîne d’approvisionnement à l’échelle mondiale. Par ailleurs, il faut souligner que le plan envisagé par Intel pour faire face à cette pénurie de puces est estimé à 20 milliards de dollars.

 

Intel en passe de défier d’autres géants du secteur

En réalisant son plan, Intel pourrait marquer un grand coup face à ses concurrents du marché des semi-conducteurs. En effet, les projets du groupe pourraient défier de façon directe les deux autres entreprises au monde, à même de produire les puces les plus avancées. Il s’agit du groupe sud-coréen Samsung Electronics Co Ltd et de la société Taiwan Semiconductor Manufacturing Co Ltd.

Les deux sociétés ont fini par afficher une domination dans le secteur de la production de semi-conducteurs. Elles ont notamment révolutionné ce marché avec de nouvelles orientations. En effet, elles ont déplacé le centre de gravité de ce secteur des États-Unis vers l’Asie. Ce continent représente aujourd’hui le site de fabrication de plus de deux tiers des puces avancées.