Innelec Multimédia : résultats annuels 2020/21

  •   Le 21/06/2021 à 09h02
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe Innelec Multimédia a réalisé un excellent exercice 2020/21. Le spécialiste de la distribution de jeux vidéos a dévoilé des résultats solides sur l’ensemble dudit exercice. Toutes les activités du groupe ont connu une bonne dynamique de croissance sur l’ensemble de l’exercice. Par ailleurs, l’entreprise a affiché des objectifs favorables pour le nouvel exercice.  

Innelec Multimédia : résultats annuels 2020/21

Activité en croissance sur l’ensemble de l’exercice

Au titre de l’exercice 2020/21 (clos fin mars), Innelec a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 125,6 millions d’euros contre 102,9 millions d’euros à l’issue de l’exercice précédent. Il fait ainsi état d’une progression de 22,8 % sur un an. Par ailleurs, l’ensemble des activités du groupe affichent des performances solides sur l’exercice.

La division « Jeux et Consoles » a enregistré une hausse de 23,8 % à 74,1 millions d’euros. Pour sa part, l’activité « Accessoires Gaming » a connu une croissance de 37,2 % à 29,5 millions d’euros. De leur côté, les « Produits dérivés » affichent une belle résistance dans un marché affecté par les fermetures de magasins et rayons en raison des confinements.

Ainsi, ils enregistrent une chute limitée de 8,4 % pour un montant de 7,7 millions d’euros. Sur l’ensemble de l’exercice 2020/21, Innelec a dévoilé un résultat opérationnel courant de 2,4 millions d’euros. Le résultat opérationnel non courant quant à lui, s’établit à 4,7 millions d’euros. Enfin, le résultat net part du groupe ressort à 7,1 millions d’euros.

 

État de la structure financière et versement de dividende

En fin d’exercice, Innelec affiche une belle solidité en ce qui concerne sa situation financière. Au 31 mars 2021, les capitaux propres du groupe s’élèvent à 23,6 millions d’euros. Sa trésorerie nette est estimée à 23,2 millions d’euros. Elle prend en compte la cession des titres Focus évaluée à 4,9 millions d’euros.

Le montant de la trésorerie inclut également un PGE (Prêt Garanti par l’État) contracté par l’entreprise en avril 2020. L’intégralité de ce prêt a été remboursée à l’échéance en avril dernier. Au 31 mars 2021, l’endettement net s’est amélioré à - 4,5 millions d’euros contre 3,3 millions d’euros à la même date de l’année passée.

En tenant compte de ses résultats annuels, le Directoire du groupe proposera le versement d’un dividende de 0,80 euro par action au titre de l’exercice 2020/21. Cette proposition sera faite lors de l’Assemblée Générale des actionnaires prévue pour le 23 septembre prochain.

 

Perspectives solides pour l’exercice 2021/22

Innelec Multimédia affiche des objectifs favorables pour l’exercice 2021/22. Ils reposent sur plusieurs relais de croissance. Pour le nouvel exercice, la société s’attend à une hausse de son activité avec une solide rentabilité.

Ainsi, le groupe estime que sur cette période, l’activité Jeux vidéo et Consoles, devrait tirer profit des ventes de consoles de génération 9. Aussi, l’entreprise prévoit de monter en puissance dans l’univers des accessoires. Ceci devrait être favorisé par la signature de nouveaux accords de distribution exclusifs.  

Enfin, au cours de l’exercice 2021/22, Innelec envisage de développer le Konix au niveau national et à l’international. Ceci devrait être soutenu par le renforcement de gammes à succès telles que : FFF, Unik, etc. Toujours dans le cadre de cette perspective, le groupe prévoit de signer de nouvelles licences (Naruto, UFC, etc.).