Faut-il craindre un impact de l’épidémie de Coronavirus en Bourse ?

  •   Le 22/01/2020 à 16h06
  •   HARMANT Adeline

A l’issue de la séance d’hier, les principales places financières dont le CAC 40 ont terminé en baisse, notamment à cause des craintes concernant l’épidémie de Coronavirus en Chine qui ont pesé sur certaines valeurs dans le domaine du luxe et le secteur aérien. Retrouvez quelques informations sur la manière dont s’est clôturée la séance d’hier et sur les probabilités d’évolution à moyen terme.

Trader sur le Dow Jones !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Faut-il craindre un impact de l’épidémie de Coronavirus en Bourse ?
Droit image : AFP

Une séance dans le rouge à cause de craintes quant à cette épidémie :

La première chose que nous avons remarqué hier est que la plupart des bourses européennes ont terminé la séance dans le rouge mardi 21 janvier à cause d’inquiétudes quant aux retombées probables de l’épidémie de Coronavirus qui touche actuellement la Chine.

Le CAC 40 a ainsi perdu 0.54% à 6 045.99 points, le FTSE 100 a perdu quant à lui 0.53% et le DAX 30 a progressé de 0.05%. Quant à l’indice Eurostoxx 50, il a perdu 0.26% au total.

Rappelons que cette épidémie a déjà fait 6 morts dans la région de Wuhan comme l’a indiqué le maire de la ville aujourd’hui. Dans le pays, plus de 291 personnes ont été contaminées par ce virus. C’est également aujourd’hui que doit se tenir une réunion d’urgence au siège de l’OMS dans le but de déterminer si l’épidémie représente une urgence internationale de santé publique.

Il est évident que ce type d’épidémie est susceptible de provoquer des effets négatifs sur la demande de certains produits et services et impacter notamment le secteur du voyage.

 

Quelles sont les valeurs les plus impactées par cette épidémie :

Ce sont principalement les valeurs du secteur du luxe qui ont été impactées par cette actualité étant donné qu’elles dépendent beaucoup de la croissance en Chine. Parmi les actions qui ont montré des pertes importantes parmi les plus fortes du CAC 40 on retrouve notamment l’action Kering, l’action LVMH et l’action Hermès.

De la même manière, les valeurs issues du secteur du voyage dont celles des compagnies aériennes ont également souffert de ces inquiétudes à cause de baisse de déplacements en Asie à peine quelques jours avant le nouvel an chinois. Parmi ces valeurs, on retrouve notamment le titre Lufthansa qui perd 3.38%, British Airways qui perd 2.95% et Air France KLM qui cède 2.61%.

Bien entendu, le marché européen n’est pas le seul à avoir souffert de cette menace puisque l’indice Dow Jones a reculé de 0.07% et le S&P 500 de 0.06%.

Les valeurs américaines les plus touchées sont celles de compagnies aériennes comme Delta Airlines, United Airlines ou encore American Airlines qui perdent toutes entre 3.7 et 3.36%. Enfin, on note le recul de certaines valeurs exposées au marché chinois comme Las Vegas Sands qui perd 3.94% ou encore Tapestry qui détient la marque Kate Spade et qui recule de 1.21%.