Icade Santé rachète ses propres actions pour le renforcement de son capital

  •   Le 09/09/2020 à 13h00
  •   DEHOUI Lionel

Icade est une société française spécialisée dans l’immobilier. Dans ses activités, elle intervient notamment dans les domaines du bureau, parcs d’affaires, logements, santé et équipements publics. De là, elle tente ainsi de répondre aux besoins de la France en matière logement. Dans une récente opération, le groupe annonce le renforcement du capital social d’Icade Santé, l’une de ses filiales.

--- Publicité ---
Trader l'action Icade !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Icade Santé rachète ses propres actions pour le renforcement de son capital

Le capital social d’Icade Santé renforcé

L’annonce a été faite ce mardi 08 septembre par la société Icade. Cette dernière affirme que sa filiale Icade Santé a relevé son capital social suite à une opération de rachat d’actions.

En effet, la filiale a procédé au rachat de ses propres actions auprès d’un actionnaire minoritaire du groupe. Ces actions rachetées s’estiment à 2,51 % sur le total du capital. Le montant exact de la transaction n’a pas été précisé dans le communiqué rendu public par la société.

Cependant, après le rachat, les actions dont Icade est de nouveau détenteur ont été annulées dans l’immédiat. Ceci, dans le cadre d’une réduction du capital social du groupe.

 

Les retombées de cette opération

À travers cette opération de rachat, le groupe de l’immobilier entend parfaire son image et sa place de leader dans le secteur des cliniques et des maisons de retraite. Le groupe contribue ainsi au renforcement de sa contenance dans les actifs du domaine Santé.

Dorénavant, le montant total en actif de Santé de la société française Icade gagne en pourcentage. Ces actifs détenus s’estiment à 58 % contre 56,8 % avant l’opération, soit une augmentation de près de 2 %. Il se range donc au côté des autres associés minoritaires à hauteur de 41,7 %.

Notons que cette année, la société avait confirmé son appétit pour les établissements de santé. Pour ce faire, il a effectué au cours du premier semestre une grosse acquisition à l’étranger. Ces acquis étaient composés de cliniques et de neuves maisons de retraite.

 

L’état des activités dans un contexte influencé par la crise sanitaire

Comme la plupart de ses pairs cotés à la Bourse de Paris, la société Icade a connu des impacts positifs et négatifs de la crise sanitaire. D’une part, elle paie un énorme prix en essayant de résister dans ce climat de crise.

D’autre part, le contexte inattendu de la crise sanitaire a permis de rester actif dans trois grands domaines immobiliers à savoir : les logements, les bureaux et les établissements de santé.

Participant à la promotion et à la gestion d’un patrimoine immobilier, Icade a concédé jusqu’à 45 % de son capital dans les domaines du tertiaire et de la santé. Un taux de concession qui a été légèrement revu à la hausse dès la fin du premier semestre 2020.

Dans une vision plus généraliste, le bénéfice net semestriel du groupe a chuté de 89 %, contrairement à l’année précédente. Aussi, le plus représentatif des performances, « le cash flow net courant » a enregistré une baisse de 7,8 % à 161,3 millions d’euros. Les revenus d’Icade ont baissé de 8,3 % à 622 millions d’euros. En espérant une reprise progressive des activités, le groupe compte recouvrir toutes ses pertes d’ici 2021.