Icade : Accélération du rebond amorcé sur les 53,3E

  •   Le 29/08/2020 à 13h59
  •   DEHOUI Lionel

Depuis le début du mois d’août, le groupe Icade est de moins en moins évoqué dans l’actualité. On peut le dire ainsi surtout qu’il s’est montré très actif tout au long du mois de juillet. En effet, c’est au cours du mois de juillet qu’Icade a dressé un bilan de l’impact de la crise sanitaire sur son activité. L’impact est estimé à plus de 55 millions d’euros selon son bilan. Ensuite, Icade est entré en collaboration avec Orpea en vue de la signature de promesses portant sur l’acquisition d’un portefeuille immobilier d’un ensemble de 9 maisons de retraite. S’en suivit un autre accord concernant la « Vente en l’État Futur d’Achèvement » (VEFA) de 1 091 logements en France. Ce dernier a été signé entre Icade et CDC Habitat. C’était le 21 juillet 2020, soit quelques jours avant la nomination de Nicolas Vicondaud au sein d’Icade Promotion. Icade est resté silencieux par la suite.

--- Publicité ---
Trader l'action Icade !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Icade : Accélération du rebond amorcé sur les 53,3E

Une accélération ce mercredi

Le silence du groupe Icade a duré environ un mois. Le groupe revient et l’on parle de l’accélération de son rebond amorcé sur les 53,3E. En effet, au cours de la journée de ce mercredi 26 août 2020, on a vu que le titre Icade s’est affiché très largement en hausse. Une hausse très importante qui est estimée à près de +4 % vers 57,7E. L’explication de ce phénomène est toute simple.

Il faut comprendre tout simplement que le rebond amorcé sur 53,3E s’est carrément accéléré à un moment crucial pour le titre. Il faut souligner ici que le titre s’apprête à défier la résistance des 57,8E. Une résistance établie entre le 5 et le 13 août 2020.

 

Qui est Icade ?

Quand on parle du groupe Icade, les spécialistes savent tout de suite qu’il s’agit d’une société immobilière de France. Pour d’autres, c’est l’une des filiales de la CDC, soit de la Caisse des Dépôts et Consignations. La création de cette entreprise remonte en 1954 sous l’appellation « Société Centrale Immobilière de la Caisse des Dépôts et consignations (SCIC) ». François Bloch-Lainé en est le fondateur. L’objectif du groupe Icade est de répondre aux besoins de logements en France.

C’est bien plus tard que la société s’appellera Icade, soit l’acronyme approximatif de « Immobilière Caisse des Dépôts ». Le groupe Icade s’occupe des activités de foncière et de promotion avec des interventions dans divers secteurs. Il est également sollicité dans le secteur de santé, d’équipement public, de logements, de bureaux et de parcs d’affaires. En fin 2019, le total du patrimoine détenu par Icade est de 14,3 milliards d’euros.

 

Impacts du Covid-19 sur son cash-flow

Au premier semestre 2020, le cash-flow net courant de la société immobilière française est ressorti à 161,3 millions d’euros (équivalent de 2,18 euros par action). Il est donc en baisse de 7,8 %. Ce chiffre a été négativement impacté par la crise sanitaire actuelle du Covid-19. Selon le groupe, cet impact négatif est estimé dans la fourchette allant de 45 à 55 millions d’euros avec 80 % qui seront décalés sur l’année prochaine (2021).