IBM nomme un de ses anciens directeurs financiers à la tête de sa nouvelle compagnie

  •   Le 09/01/2021 à 13h12
  •   DEHOUI Lionel

IBM envisage de réaliser la scission de ses activités d’infrastructures informatiques. Dans ce cadre, une nouvelle compagnie sera créée. Ce qui a occasionné de nouvelles nominations. Ainsi, la direction de la nouvelle société sera confiée à Martin Schroeter. Ce dernier avait occupé entre temps le poste de directeur financier au sein de l’entreprise américaine d’informatique.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Martin Schroeter fera bientôt son retour chez IBM

Ancien directeur financier à la société IBM, Martin Schroeter va faire son grand retour au sein de l’entreprise. Il avait quitté le géant informatique en juin 2020 après de nombreuses années de services. Si l’homme a été ciblé par le groupe américain pour occuper un nouveau poste, c’est en raison du professionnalisme dont il avait fait preuve lors de son premier passage au sein de la structure.

Aussi, ses compétences et ses expériences constituent d’autres atouts majeurs qui ont favorisé cette nouvelle nomination. En effet, Martin Schroeter est appelé à occuper bientôt le poste de directeur général de la nouvelle société indépendante qui sera créée par IBM. Celle-ci émane de l’objectif du groupe de séparer ses activités d’infrastructures informatiques (Newco). Ladite nomination prendra effet à compter du 15 janvier prochain.

 

IBM prévoit de scinder ses activités d’infrastructures

Dans un communiqué, IBM a annoncé depuis quelque temps vouloir scinder ses activités d’infrastructures (Newco). Ceci va aboutir à la création d’une société côtée pour se concentrer pour sa part sur le « cloud » ou l’informatique dématérialisée. Cette nouvelle compagnie va regrouper les opérations d’hébergement et de gestion de services et d’infrastructures.

Selon le géant américain de l’informatique, lesdites activités disposent d’un carnet de commandes de 60 milliards de dollars. Aussi, Newco génère environ 19 milliards de dollars de revenus sur une année et permet au groupe d’entretenir des relations avec plus de 4 600 clients dans 115 pays.

Précédemment annoncée, la séparation devrait avoir lieu d’ici la fin de 2021. Ainsi, elle se fera sous la forme d’une transaction non imposable pour les actionnaires du groupe. Par ailleurs, le géant américain estime que la nouvelle société va opérer sur un marché potentiel de 500 milliards de dollars.

Arvind Krishna, directeur général d’IBM, affirme que la scission vient répondre aux divers besoins des clients pour les services d’infrastructures. Il déclare également que le développement de la plateforme hybride du groupe sur le cloud est en perpétuel progrès. Pour lui, il s’agit du moment idéal pour créer deux sociétés leaders centrées sur les objectifs de l’entreprise.

 

Une forte croissance attendue sur le marché des PC

Selon une estimation du cabinet d’études Canalys, le marché mondial des PC devrait réaliser une hausse de 35 % au quatrième trimestre 2020 pour atteindre 143 millions d’unités vendues. Finalement, le nombre total de PC vendu sur l’année dernière se situerait à 458 millions d’unités.

Cette performance est obtenue après un bond de 17 %. Concernant les prévisions faites pour l’année 2021, la croissance devrait monter à 1,4 %. Elle a été aidée par l’impact positif de la crise sanitaire sur le secteur. En plus de cela, le marché des PC pourrait bénéficier de facteurs structurels susceptibles de favoriser son ascension.

Il s’agit entre autres du développement du travail à distance, de l’apprentissage numérique et des nouveaux modes d’utilisation.