Hoffmann Green Cement Technologies enregistre des pertes en 2020

  •   Le 02/04/2021 à 08h51
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe Hoffmann Green a fait le bilan de son activité au titre de l’année 2020. Il en résulte que l’exercice de l’an dernier a été sérieusement perturbé par la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. En conséquence, l’entreprise a creusé ses pertes l’année dernière. Toutefois, elle a confirmé ses objectifs solides pour les prochaines années.

Hoffmann Green Cement Technologies enregistre des pertes en 2020

Pertes énormes de l’activité en 2020

La crise sanitaire a fortement pénalisé l’activité d’Hoffmann Green Cement Technologies en 2020. Le groupe a fini l’exercice de l’an dernier avec une perte nette évaluée à 6,1 millions d’euros. Or, au titre de l’exercice 2019, elle était estimée à 4,3 millions d’euros. Quant à la perte opérationnelle courante, elle s’établit à 5,8 millions d’euros contre 3,08 millions un an plus tôt.

Pour sa part, la perte sur Ebitda ressort à 4,1 millions d’euros en 2020. Un an plus tôt, elle était estimée à 1,85 million d’euros. Par ailleurs, le cimentier décarboné a réalisé un chiffre d’affaires de 504 000 euros l’an dernier contre un montant de 620 000 euros en 2019. Il faut souligner que ce CA est principalement lié à la vente au volume de ciments, soit 1 775 tonnes.  

Cependant, sur une période d’un an, le volume de ciments a fait état d’une augmentation, puisqu’il s’était établi à 1 098 tonnes en 2019. Aussi, il faut signaler que la légère chute du chiffre d’affaires sur un an est due au recul des prestations d’ingénierie.

 

À propos du carnet de commandes et de la situation de la trésorerie

La crise sanitaire n’a pas impacté le carnet de commandes global d’Hoffmann Green en 2020. Toutefois, le groupe a eu du mal à l’exécuter. Par conséquent, il a été contraint de procéder à un décalage de son exécution. Il en résulte des reports estimés de 6 à 24 mois.

Par ailleurs, le carnet de commandes de l’entreprise s’élève à plus de 190 000 tonnes de ciment, à fin mars 2021. Il a ainsi atteint un niveau qui cadre parfaitement avec le plan commercial du groupe.

À fin décembre 2020, la société assure disposer d’un bilan solide qui s’illustre par des capitaux propres estimés à 64,6 millions d’euros. De plus, la trésorerie disponible chez Hoffmann Green s’établit à 46,3 millions d’euros. Elle s’élève à 56,3 millions y compris OPCVM.

En outre, pour l’exercice 2021, le cimentier décarboné porte une grande attention à l’évolution de la crise sanitaire. Celle-ci pourrait en effet avoir d’impacts sur l’activité commerciale cette année. Elle pourrait également perturber la production et la construction du site de production H2.

 

Confirmation des objectifs de production à 2025-2026

À l’occasion de la publication de son bilan annuel 2020, Hoffman Green a profité pour confirmer ses objectifs de production à l’horizon 2025-2026. En effet, l’entreprise vise une capacité de production totale de 550 000 tonnes de ciments décarbonés chaque année. Ceci devrait être favorisé par la construction de ses deux sites de production additionnels (H2 et H3).

Aussi, sur la période 2025-2026, le groupe table sur un chiffre d’affaires de près de 120 millions d’euros. Il devrait représenter environ 3 % des parts de marché du ciment en France à cette période. Ce CA devrait s’accompagner d’une marge d’Ebitda estimée à 40 %.

Par ailleurs, grâce à sa solide situation financière, l’entreprise se dit confiante en ce qui concerne la pertinence de son projet de société. Aussi, elle souligne que ses fondamentaux et les ambitions positives du marché de la construction décarbonée marqueront l’actualité dans les prochaines années.