Intérêt des hedge funds pour les entreprises en berne

  •   Le 27/03/2020 à 12h57
  •   HARMANT Adeline

Alors que les hedge funds ont vu leurs clients fonds de pension et grandes fortunes perdre beaucoup d’argent à cause de la crise financière actuelle liée au coronavirus, ils s’intéressent désormais à la manière de rentabiliser cette situation. Découvrons ensemble comment ils exercent ces pratiques.

Trader l'action Airbus !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Intérêt des hedge funds pour les entreprises en berne

Une opportunité d’investissement à saisir ?

De nombreux hedge funds tentent actuellement de convaincre leurs clients que la crise financière représente une opportunité d’investissement particulièrement intéressante aujourd’hui. Il est vrai que de nombreux actifs sont aujourd’hui accessibles à des prix historiquement bas et que cela peut-être une bonne occasion de les acheter à des fins stratégiques.

On remarque ainsi que ces hedge funds investissent actuellement beaucoup dans les actifs les plus affaiblis tout en proposant à leurs clients d’augmenter leurs fonds afin de pouvoir appliquer une stratégie encore plus agressive.

 

Un intérêt marqué pour les entreprises en manque de liquidités :

En plus des entreprises qui peinent sur le marché boursier, les hedge funds semblent s’intéresser aux entreprises non cotées qui manquent de liquidités, misant sur le fait que les plans de relance des gouvernements vont entrainer une reprise de l’activité économique. Certains de ces fonds ont ainsi lancé un appel à la recherche de grandes entreprises dont la dette est affectée par la crise sanitaire actuelle et ont même créé, à cet égard, un fond spécifique.

Il s’agit ici avant tout pour ces hedge funds de profiter de la volatilité très forte des marchés en misant sur l’importance du risque à court terme qui menace les marchés financiers dans le monde entier aujourd’hui.

 

Des gains importants en pariant sur les défauts et faillites :

La pandémie de coronavirus va sans aucun doute entrainer une récession importante de l’économie mondiale à cause d’un arrêt ou d’un ralentissement important de certains secteurs.

Cette augmentation des risques de défaut de paiement ou de faillite de nombreuses entreprises arrange bien certains hedge funds qui misent actuellement sur ces paramètres et sur la chute des entreprises les plus susceptibles d’être fragilisées par les agences de notation. Or, cette stratégie s’avère plutôt gagnante pour le moment avec des gains déjà réalisés et importants sur le mois de mars pour certains hedge funds.

Cependant, la réussite des plans stratégiques de ces hedge funds dépend aussi du bon vouloir de leurs clients investisseurs. Or, ces derniers, face au risque important que présente le marché, préfèrent encore investir leur argent dans des actifs jugés plus sûrs et moins volatiles. Certains de ces fonds ont aussi tendance à souffrir comme le fonds Bridgewater Associates qui était pourtant leader de ce secteur grâce à l’argent qu’il avait réussi à gagner durant la crise financière de 2008. En effet, les véhicules d’investissements majeurs de ce fonds ont connu des pertes historiques en mars à cause de paris ratés sur la hausse permanente des marchés.