Le groupe NVidia rachète ARM

  •   Le 14/09/2020 à 13h13
  •   HARMANT Adeline

Cela fait maintenant deux mois qu’une rumeur fait état d’un possible rachat de la société ARM par NVidia. Ce lundi 14 septembre, le groupe a annoncé avoir trouvé un accord avec Softbank à ce propos et pour un montant de 40 milliards de dollars dont 21.5 milliards en actions NVidia et 12 milliards en numéraire. Selon la performance financière d’ARM, un versement complémentaire de 5 milliards de dollars est également envisagé. Softbank devient donc actionnaire de NVidia avec 10% des parts.

--- Publicité ---
Trader l’action Nvidia !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Le groupe NVidia rachète ARM
Droit image : Kevin McCarthy

L’objectif de cette opération pour NVidia :

C’est dans le cadre de la mise en place de sa stratégie dans l’IA, un marché qu’il vise déjà avec ses puces graphiques adaptées aux types de calculs requis pour l’entrainement de modèle ou l’inférence que NVidia met en place cette opération. Les GPU sont en effet davantage adaptés à cette tache que les CPU et ont donc rapidement été adoptés ce qui lui a ouvert beaucoup de marchés dont les data centers avec des finances en croissance.

Grâce à ce rachat, NVidia devient ainsi le leader mondial du marché des GPU mais aussi le leader de la conception de puces mobiles. Les designs ARM sont en effet utilisés dans tous les processeurs du marché et sont également présent dans les smartphones, tablettes, objets connectés et équipements spécialisés basse consommation ainsi que dans les data centers. Apple a d’ailleurs prévu de les utiliser en remplacement de ses processus Intel.

Le CEO de NVidia s’est exprimé à ce sujet en indiquant : « L'intelligence artificielle est la force technologique la plus puissante de notre ère et a lancé une nouvelle vague d'informatique. Dans les années à venir, des milliers de milliards d'ordinateurs utilisant de l'IA vont créer un nouvel Internet of Things qui sera des milliers de fois plus grand que l'Internet des personnes actuel. Cette acquisition va créer une entreprise fabuleusement bien positionnée pour l'ère de l'IA."

 

Des projets à venir pour le nouveau groupe :

Rappelons également qu’ARM est une société britannique et que Softbank s’était engagée, lors de son rachat, à conserver la place de celle-ci au Royaume Uni. NVidia a ainsi réitéré cette promesse en expliquant que le siège de l’entreprise resterait à Cambridge et qu’il sera étendu dans le but de créer un centre de recherche en intelligence artificielle de niveau mondial. Le groupe va également y construire un supercalculateur de pointe utilisant ses GPU et les CPU d’ARM dans le but d’y faire venir des scientifiques et ingénieurs ainsi qu’un accélérateur de start-up.

NVidia a également promis de conserver le modèle de licence ouverte et la neutralité d’ARM. Cette condition est ainsi indispensable à la garantie de l’autorisation de cette opération de rachat. Bien entendu, ce rachat ne signe pas non plus la fin de la marque ARM et NVidia précise que les clients d’ARM bénéficieront également de certaines innovations.