Rachat d’une filiale polonaise d’Aviva par Allianz

  •   Le 26/03/2021 à 12h21
  •   HARMANT Adeline

C’est dans un communiqué paru ce matin que nous avons appris que le groupe allemand spécialisé dans le secteur des assurances Allianz est en passe de racheter les activités polonaises de son concurrent Aviva, qui est un groupe britannique de ce secteur d’activité. Le montant de cette opération se porte à plus de 2.5 milliards d’euros. Il s’agit par ailleurs de la huitième annonce du groupe Aviva qui semble se concentrer actuellement sur les marchés du Canada, du Royaume-Uni et de l’Irlande.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Rachat d’une filiale polonaise d’Aviva par Allianz
Droit image : Guilhem Vellut - Flickr

Le détail de l’opération de rachat en cours chez Allianz :

Ainsi, le géant allemand des assurances est en passe d’acquérir les activités polonaises du groupe britannique Aviva pour un montant de 2.5 milliards d’euros comme l’indice le communiqué publié ce matin.

En effet et dans ce communiqué, le groupe précise qu’Allianz s’est mis d’accord dans le but de racheter Aviva Poland, une entité qui intègre les activités d’assurance-vie et non-vie mais aussi de caisses de retraite et de gestion d’actifs ainsi que 51% de la coentreprise avec le groupe Santander.

Ce nouveau rachat va ainsi permettre de relancer la croissance en Pologne et permettre de produire un effet d’échelle dans toute l’Europe centrale et l’Europe de l’Est comme l’estime Klaus Peter Roehler, membre du conseil d’administration du groupe qui a été cité dans un communiqué.

Grâce à cette transaction, l’assureur allemand entend ainsi doubler ses revenus en Pologne dans le but de devenir le cinquième plus important assureur du pays. Rappelons en effet que l’activité polonaise du groupe Aviva a rapporté en 2020 un bénéfice net de 130 millions de livres soit 150 millions d’euros selon les données communiquées.

 

Aviva se félicite de cette cession :

De son côté, le groupe Aviva a confirmé cet accord dans un autre communiqué de presse et s’est félicité d’une excellente conclusion du recentrage de son portefeuille. Le groupe britannique a ainsi annoncé en août dernier une vaste opération de désengagement à l’international dont le but est de lui permettre de se focaliser sur ses activités les plus rentables à savoir celles basées au Canada, au Royaume Uni et en Irlande.

Cette transaction est en effet la huitième de ce genre opérée par ce groupe depuis cette annonce. D’ailleurs, l’assureur britannique a déjà revendu ses activités italiennes dans le segment des dommages pour un montant de 30 millions d’euros au début du mois de mars. Le reste des activités italiennes avait été vendu au groupe français CNP Assurances pour un montant de 543 millions d’euros.

En février dernier, Aviva avait également vendu ses activités françaises pour un montant de 3.2 milliards d’euros à la maison mère de la Macif appartenant au groupe Aéma. La stratégie du groupe a notamment été lancée à cause de la pandémie de covid-19 qui a touché de plein fouet ce secteur d’activité et qui a entrainé une baisse de 14% de son chiffre d’affaires en 2020 soit la première baisse depuis 2011.