Generali : lancement d’une offre d’achat sur Cattolica pour 1,17 M€

  •   Le 04/06/2021 à 10h09
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe d’assurance italien Generali s’attend à ce que l’économie mondiale reprenne son cours normal d’avant-pandémie cette année. Il espère en effet que les multiples campagnes de vaccination porteront leur fruit pour le grand soulagement du secteur économique mondial. Dans une telle espérance, le groupe entend lancer une offre d’achat sur Cattolica. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce dossier.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Generali : lancement d’une offre d’achat sur Cattolica pour 1,17 M€
Droit image : Giulio Gigante - Flickr

L’essentiel sur l’offre de Generali à Cattolica

La nouvelle a fait la Une des organes de presse en ce début de semaine et concerne le premier groupe d’assurance de l’Italie. En effet, Assicurazioni Generali pense à un lancement assez impressionnant dans le but de se renforcer à nouveau dans la péninsule. Il songe à lancer une offre d’achat de 1,17 milliard d’euros sur l’un de ses concurrents directs, Cattolica.

Par ailleurs, il est important de souligner que Generali détient déjà 24 % du capital de Cattolica. Dans sa nouvelle perspective, la compagnie d’assurance italienne fera une offre de 6,75 euros par action. Ce qui correspond à une prime de 15,3 % sur le cours de clôture du vendredi dernier. L’action Cattolica réalisait un gain de 12,63 % en milieu de matinée à 6,82 euros à la Bourse de Milan. De son côté, Generali grappillait 0,09 % en Bourse.

Rappelons qu’au cours des deux précédentes séances, le titre Cattolica avait affiché un bon de 28 % environ.

Remarque : Pour l’instant, l’assureur Cattolica n’a pas encore réagi officiellement face au projet de Generali. Celui-ci faisait son entrée au capital de Cattolica en fin d’année écoulée dans un contexte de marché non favorable. Dans cette même période, les autorités de tutelle exigeaient un renforcement des fonds propres de Cattolica.

 

Le but de Generali via ce rachat

L’opération de rachat ainsi entamée entre en ligne directe avec le principal objectif de la société italienne Generali. Elle deviendra l’unique leader dans le domaine de l’assurance non-vie, sur le territoire italien. D’un autre côté, la compagnie d’assurance devra œuvrer pour le renforcement de ses positions dans le domaine de l’assurance vie. Soulignons au passage que le groupe de Bologne Unipol-SAI est actuellement le leader incontestable dans le secteur italien de l’assurance.

 

Résultats financiers de Generali au premier trimestre

À l’issue de son premier trimestre, Generali a enregistré plus de 19,7 milliards d’euros comme volume de primes brutes émises. Un chiffre qui indique une croissance de 4,2 % comparativement au premier trimestre de l’exercice précédent. L’assureur a dégagé un résultat opérationnel consolidé de 1,6 milliard d’euros, soit une augmentation de 11 % en comparaison au T1/2020.

Le résultat net est passé quant à lui de 113 à 802 millions d’euros et indique une hausse importante de 609 %. Le levier de cette performance n’est rien d’autre que la diminution du taux d’imposition (61,2 % pour 31,4 %).

Le groupe d’assurance a par ailleurs confirmé le versement d’un dividende cumulé allant de 4,5 milliards à 5 milliards d’euros pour la période 2019-2021. Le groupe espère qu’il n’y aura pas de changement majeur du contexte règlementaire. Il confirme en outre son objectif de croissance annuelle du BPA allant de 6 à 8 % sur la période 2018-2021.