Gap boursier : définition et fonctionnement

Dans le cadre de l’analyse technique, vous serez souvent confronté à certains termes techniques que vous devez donc connaitre. Parmi ces termes, on retrouve bien entendu le « gap » qui désigne une configuration graphique particulière que tout bon trader doit savoir reconnaitre et interpréter. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons maintenant un article entièrement consacré au gap en Bourse.  

--- Publicité ---
Trader en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Gap boursier : définition et fonctionnement

Gap : Définition générale en bourse.

Tout d’abord, prenons quelques instants pour définir de manière globale ce qu’est un gap en bourse.  Le gap est en réalité l’une des figures les plus courantes dans les configurations graphiques mais est encore peu ou mal connu de beaucoup de traders. Globalement, on peut définir un gap comme un trou de cotation, c’est-à-dire un espace-temps durant lequel aucun échange n’est effectué sur un actif donné. Il n’est possible d’observer les gaps qu’en utilisant certains affichages graphiques comme les bar charts ou les chandeliers japonais.

Le gap indique donc ici une discontinuité de l’évolution normale du cours d’un actif. Il peut donc avoir différentes significations et être causé par divers facteurs. Mais il faut surtout retenir ici qu’un gap peut être considéré comme un signal lorsqu’il est bien interprété même si certains gaps « mineurs » ne sont pas réellement intéressants de ce point de vue.

Pour mieux comprendre et interpréter les gaps, il est nécessaire de connaitre leur classification en différentes catégories.

 

Le gap commun et son interprétation :

Le premier type de gap auquel nous allons nous intéresser est le gap commun. Il se présente le plus souvent sur des marchés sans réelle tendance ou lorsque le range est plutôt étroit. Il est alors souvent provoqué par des évènements sans grande importance qui viennent affecter plus ou moins directement le titre et peut aussi se produire lors d’un décalage à cause d’une volatilité trop faible et un manque de liquidité avec peu de volume d’échange.

Ce type de gap n’a pas vraiment de valeur prédictive car il est rarement la cause de conséquences sur le long terme. Le gap commun est ainsi comblé assez rapidement, c’est-à-dire que le cours va revenir tester le niveau auquel ce gap a commencé.

 

Le gap de rupture et son interprétation :

Un autre gap fréquemment observé sur les graphiques est le gap de rupture qui, comme son nom le laisse à penser, se présente au moment d’une rupture de tendance mais aussi dans le cas d’une rupture de figure technique ou d’un franchissement de support ou de résistance. Ce type de gap vient donc en renforcement de la configuration graphique observée et se produit souvent en cas de volumes importants. Il annonce généralement une nouvelle tendance. De plus, il n’est généralement pas entièrement comblé. Lorsque ce gap est rempli complètement, cela sera plutôt le signe d’une invalidation du signal de retournement précédent.

 

Le gap de continuation et son interprétation :

Le gap de continuation est donc l’inverse du gap de rupture, comme son nom l’indique. Celui-ci apparait le plus souvent dans un marché présentant déjà une tendance stable. On admet généralement que ce type de gap se produit vers la moitié de cette tendance. Ainsi et dans le cadre d’une tendance haussière, ce gap sera haussier et, dans le cadre d’une tendance baissière, ce gap sera baissier. Le gap de continuation vient donc confirmer une tendance. Il est également souvent accompagné de volumes d’échanges importants.

De la même manière que pour le gap de rupture, un comblement partiel est possible mais si le gap est entièrement comblé, cela est souvent le signe d’une invalidation du signal précédemment obtenu. On observe également que le gap de continuation comblé entièrement est ensuite considéré comme un niveau de support ou de résistance par le marché. Etant situé au milieu d’une tendance, il est alors souvent utilisé dans le but de définir un nouvel objectif de cours en se servant de la hauteur de la tendance déjà réalisée.

 

Le gap terminal et son interprétation :

Pour finir, intéressons-nous au dernier type de gap observable dans le cadre d’une analyse technique. Il s’agit du gap terminal, également connu sous le nom d’exhaustion gap. Ce dernier se produit généralement et comme son nom l’indique, à la fin d’une tendance et après un gap de rupture et de continuation lorsque les objectifs de cours ont été atteints.

Un gap terminal sera le plus souvent comblé de manière assez rapide. Il viendra ainsi confirmer un changement de consensus sur l’actif concerné et est donc souvent considéré comme un signal annonçant une inversion de tendance. Parmi les illustrations les plus parlantes de ce type de gap terminal, on trouve par exemple la configuration en île de retournement qui est évoquée sur les chandeliers japonais.

Bien entendu, les gaps seuls ne peuvent pas servir de base à vos prises de décision et doivent être utilisés conjointement à d’autres indicateurs.

--- Publicité ---
Trader en ligne !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.