La fusion entre PSA et Fiat Chrysler menacée

  •   Le 25/03/2020 à 12h53
  •   HARMANT Adeline

A cause de l’impact très important de l’épidémie de coronavirus sur le secteur automobile, la fusion entre les entreprises PSA et Fiat Chrysler semble compromise. Nous vous proposons d’en apprendre davantage à propos de cette information importante et ses conséquences.

Trader l’action PSA !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
La fusion entre PSA et Fiat Chrysler menacée
Droit image : Ming-yen Hsu - Flickr

La fusion entre PSA et Fiat Chrysler va-t-elle avoir lieu ?

C’est donc la pandémie actuelle qui touche de plein fouet l’économie mondiale et plus particulièrement le secteur de l’automobile qui remet en question la fusion prévue entre les groupes PSA et Fiat Chrysler.

Le doute s’est en effet emparé du marché en ce qui concerne le mariage annoncé de ces deux constructeurs européens alors que la crise sanitaire fragilise de plus en plus les entreprises et met ainsi en danger l’équilibre de cette opération.

La fusion entre ces deux entreprises avait été annoncée en octobre 2019 et devait être finalisée en début d’année prochaine afin de créer le quatrième plus grand acteur mondial du secteur automobile grâce à la mise en commun des marques Peugeot, Citröen, Jeep, Alfa Romeo et Maserati.

 

La production stoppée chez les deux constructeurs :

Bien que les mesures de la part des gouvernements et des banques centrales sont mises en œuvre et se multiplient afin de sauver l’économie et certains secteurs en particulier dont celui de l’automobile, la pandémie de coronavirus continue de faire des ravages et entraine une chute vertigineuse des marchés financiers. L’économie mondiale est donc en train de plonger dans la récession et de nombreux sites de production ont été mis à l’arrêt en Europe dont les sites de PSA et de Fiat Chrysler. Ce sont donc les termes financiers de cette fusion qui sont actuellement remis en cause.

Or, les deux entreprises ont besoin de cette union au regard des investissements importants à réaliser dans le segment de l’électrique mais cette fusion demandera sans doute de revoir les termes financiers annoncés au départ. Il faudra en effet réévaluer les hypothèses sur la valeur de ces sociétés, les projections de revenus et de ventes qui ont été émises pendant les premières discussions. Les deux entreprises n’ont donc plus la même certitude qu’il y a encore moins d’un mois en ce qui concerne leurs ventes, leurs revenus et leurs parts de marché pour 2020.

 

Une crise historique du secteur automobile :

L’ACEA ou Association des constructeurs automobiles européens a fait valoir que 14 millions d’emplois sont menacés en Europe et a demandé un soutien financier de ce secteur qui traverse la pire crise jamais connue.

Il serait ainsi improbable que les groupes PSA et Fiat Chrysler fassent appel à une aide de l’Etat et donc aux contribuables et reversent dans le même temps de l’argent à leurs actionnaires.

Selon les différentes sources interrogées à propos de ce dossier, seul le porte-parole de PSA a indiqué que le calendrier de fusion restait pour le moment inchangé.