L’Arabie Saoudite va mettre un terme à sa limite de production de pétrole

  •   Le 10/06/2020 à 12h21
  •   HARMANT Adeline

C’est lors de la journée de lundi que le ministre saoudien de l’Energie a fait une annonce qui a fait fortement réagir le marché de l’or noir. Celui-ci a en effet annoncé que l’Arabie Saoudite comptait mettre fin à sa limitation de sa production de pétrole brut. Dès le mois de juillet, le pays va donc augmenter sa production jusqu’à atteindre le quota fixé par l’OPEP et mettra fin aux réductions volontaires supplémentaires alors que la reprise économique mondiale se dessine et que la demande repart à la hausse. Revenons ensemble sur cette décision et ses conséquences.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
L’Arabie Saoudite va mettre un terme à sa limite de production de pétrole
Droit image : ben klocek - Flickr

Le point sur la production mondiale de pétrole :

Durant le week-end, l’OPEP a également décidé, en accord avec d’autres pays producteurs de pétrole dont la Russie, de prolonger d’un mois leur baisse de production coordonnée. Il s’agit en effet d’une prolongation de l’accord qui avait permis au pétrole brut de multiplier son prix par deux au cours des deux derniers mois avec un retrait du marché de près de 10% de l’offre mondiale. De leur côté, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït se sont également accordés dans le but de réduire leur production à hauteur de 1.18 millions de baril par jour pour le mois de juin.

Mais c’est l’Arabie Saoudite qui a été la première à revenir sur cet engagement ce lundi en expliquant que ces réductions ne seraient pas prolongées au mois de juillet et que le pays allait ainsi augmenter son offre jusqu’à atteindre le quota fixé par l’OPEP. Cette décision a été prise à la lumière de la levée partielle des mesures de confinement qui a entrainé un retour de la demande en or noir à travers le monde.

Le prince Abdulaziz bin Salman, ministre de l’Energie de l’Arabie Saoudite a également déclaré : « La baisse supplémentaire de la production a atteint son objectif et nous allons de l'avant. Une bonne partie de l'augmentation de la production de juillet ira à la consommation intérieure. » lors de la conférence de presse virtuelle organisée par l’OPEP +. Ce dernier indique également que la hausse des prix de vente du pétrole brut saoudien peut être considérée comme une indication d’un retour à la hausse de la demande mondiale de pétrole.

 

Les effets de cette annonce sur le prix du baril de pétrole :

Bien entendu, cette annonce du début de semaine n’a pas été sans conséquence sur le marché du pétrole. En effet et alors que le baril de Brent avait atteint un plus haut de trois mois à 43.41 dollars récemment a entamé une tendance à la baisse juste après ces déclarations et est retombé à 41.30 dollars.

Notons que la situation de la Russie et de l’Arabie Saoudite est assez complexe car ces deux pays doivent dans le même temps soutenir leur économie en limitant la hausse des prix dans le but d’éviter une reprise de la production concurrente de pétrole de schiste aux Etats-Unis.