FACEBOOK

Analyse du cours de l'action Facebook

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

L’action de la société Facebook est l’une des dernières à avoir été cotée en 2012. Il est donc désormais possible d’acheter des titres de ce célèbre réseau social, ou encore de spéculer sur la hausse ou la baisse de ses cours. Que vous cherchiez à miser sur le court ou sur le long terme, il est donc possible de spéculer sur l'action Facebook en ligne. Mais pour y parvenir, il vous faudra d’abord connaître les caractéristiques principales de la société Facebook et la manière dont se comporte son action en bourse. Voici donc des explications complètes sur ce titre ainsi que les données nécessaires à son analyse.

Dernières actualités

La monnaie numérique 'Libra' de Facebook devient 'Diem'

Le 02/12/2020 à 18h41

Afin de paraître plus crédible, Libra change de nom et devient Diem. Ce changement a été effectué parce que le projet initial de Libra a fortement été critiqué par les autorités de régulation et les banques centrales.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Les chiffres et statistiques concernant les dépenses publicitaires réalisées sur Internet sont de la plus grande importance puisqu’elles représentent la majeure partie des sources de revenu du groupe.

Analyse N°2

On suivra également les prévisions concernant l’activité des jeux hébergés sur Facebook et qui suivent depuis quelques années une tendance relativement positives.

Analyse N°3

On suivra également le développement de nouvelles fonctionnalités et de développements techniques de la part de Facebook dans différents domaines d’implication.

Analyse N°4

Les chiffres quant à l’utilisation des différents médias et supports (PC ou mobile) peuvent également influencer les activités et donc les résultats de Facebook.

Analyse N°5

Le groupe fait également face à certains problèmes liés à l’utilisation de données personnelles et on suivra donc les évènements en rapport avec ces problèmes mais aussi la mise en place de solutions pour protéger les utilisateurs et les rassurer.

Analyse N°6

Le développement de Facebook sur certains marchés qui lui sont encore fermés comme le marché chinois est aussi un élément susceptible d’influencer cette action.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Facebook

L’entreprise américaine Facebook a été créée en 2004 et consistait uniquement en un réseau social du même nom que l’on connait encore aujourd’hui. Son activité s’est depuis fortement développée. 

Mais cette société est avant tout spécialisée dans les prestations de services de réseau social en ligne avec une activité que l’on pourrait diviser en trois grands groupes à savoir :

  • Les prestations de mise en réseau avec des services d’échange d’informations et de partage de photos pour les particuliers.
  • L’exploitation d’une plateforme d’hébergement d’applications et de sites web pour les développeurs.
  • L’exploitation d’espaces publicitaires en ligne.

Bien entendu, la plus grande partie du chiffre d’affaire de la société Facebook, soit 92.2% est générée par la vente d’espaces publicitaires. Facebook ne réalise que 45.3% de son chiffre d’affaire aux Etats-Unis.

Ainsi, l’action Facebook a été introduite en Bourse en mai 2012. Cet évènement a créé le buzz puisque le titre inscrit à 38$ a été valorisé à 104 milliards de dollars soit la plus grande valeur historique pour une nouvelle entrée en Bourse. Plus de 400 millions de titres ont été vendus pour 16 milliards de dollars.

Facebook a acquis depuis les entreprises Instagram, WhatsApp et Oculus VR, ce qui lui a permis de développer fortement son chiffre d’affaire et sa présence dans le secteur des nouvelles technologies en ligne.

Analyse du cours de l'action Facebook
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Pour mieux comprendre comment le cours de l’action Facebook peut évoluer dans le temps, il est important de savoir dans quel environnement cette entreprise évolue. Pour cela, nous vous proposons de découvrir ici qui sont ses principaux concurrents sur son secteur d’activité principal :

Tencent 

Tout d’abord, le groupe Tencent Holding Limited est sans doute l’un des principaux concurrents de Facebook. Il s’agit d’une entreprise chinoise spécialiste des services internet et mobiles et de la publicité en ligne dont le siège est situé à Shenzhen. Parmi les services proposés par Tencent, on trouve les réseaux sociaux, les portails web, le commerce en ligne et les jeux en ligne multijoueurs ainsi qu’un service de messagerie instantanée appelée Tencent QQ et la messagerie instantanée WeChat.

LinkedIn 

Sur le segment professionnel, le groupe Facebook fait également face au réseau social LinkedIn qui a été créé en 2002 et qui est une entreprise américaine basée en Californie. Actuellement, le site compte plus de 660 millions de membres et utilisateurs dans plus de 170 secteurs d’activité et est présent dans près de 200 pays et territoires différents. Il est également important de noter que cette entreprise et réseau social a été racheté par Microsoft en 2016 pour un montant de 26.2 milliards de dollars soit 23.4 milliards d’euros.

TikTok 

La société TikTok exploite un réseau social sous forme d’application mobile de partage de vidéo du même nom et qui a été lancée en 2016. L’application a été développée par la société chinoise ByteDance en tant que pendant de l’application Douyin qui existe déjà sur le marché chinois.

Pinterest 

Il faudra également suivre avec intérêt la concurrence du site américain Pinterest qui est bien entendu un des géants des réseaux sociaux. Plus précisément, ce site partage plusieurs concepts dont celui de réseau social et de partage de photos. Il a été lancé en 2010 par Paul Sciarra, Evan Sharp et Ben Silbermann et permet notamment à ses utilisateurs de partager leurs centres d’intérêt et leurs passions par le biais d’albums de photographies glanées sur le web. Le nom donné au site vient de la contraction de pin et interest qui signifient épingle et intérêt.

Twitter 

Enfin, il faudra bien entendu suivre également le groupe Twitter qui est le plus important concurrent actuel de Facebook. En effet, il s’agit d’un réseau social de microblogage qui est géré par l’entreprise Twitter Inc. Celui-ci permet notamment aux utilisateurs d’envoyer gratuitement des micro-messages appelés « tweets » sur le web, par le biais d’une messagerie instantanée ou par SMS. Les messages sont limités à 280 caractères. C’est en 2006 que le réseau social a été créé et il est depuis devenu très populaires avec aujourd’hui plusieurs centaines de millions d’utilisateurs actif par mois et à travers le monde. Le groupe a commencé à générer du profit en 2018 pour la première fois suite à des restrictions budgétaires. Il est basé aux Etats-Unis et plus précisément, à San Francisco.


Partenaires

Le Monde 

Le Monde a annoncé il y a de cela 3 ans un partenariat avec Facebook qui vient d’être renforcé en 2018 avec le lancement de Plan B, un programme hebdomadaire consacré aux enjeux environnementaux et dont les 44 épisodes de 8 minutes seront diffusés de manière simultanée sur la page Facebook du quotidien et sur Facebook Watch.

Solocal

Toujours en 2018, c’est l’entreprise SoLocal, spécialisée dans le domaine de la communication digitale locale des entreprises, qui a signé un partenariat stratégique avec le groupe Facebook en ce qui concerne le lancement d’une nouvelle offre entièrement dédiée au format vidéo, Social Video, qui consiste en une offre sur-mesure de vidéos publicitaires clé en main. Cette nouvelle offre entant ainsi rejoindre une gamme de trois offres lancée en juin dernier et qui s’engagent principalement sur une communication locale performante sur Facebook avec Social Tract, Social Clic et Social Réseaux.

L’Oréal 

En 2018, le groupe l’Oréal, dans le cadre de sa digitalisation et en tant que géant français du secteur des cosmétiques, s’est associé à Facebook dans le but de proposer des expérience d’essayage en réalité augmentée sur une dizaine de ses marques et utilisant la plateforme de réalité augmentée de Facebook et diffusées sur Instagram.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Facebook :
  • La première chose que l’on constate en ce qui concerne la société Facebook est sa capacité à améliorer ses résultats d’année en année. La trésorerie du groupe montre une hausse quasi-constante et les profits sont généralement au rendez-vous. Ces quelques spécificités rassurent beaucoup les investisseurs et permettent à Facebook d’être un titre privilégié par les détenteurs de portefeuilles boursiers.
  • On sait également que le groupe Facebook présente une excellente pénétration du marché à l’échelle internationale. Ainsi, il touche plus de 66% des utilisateurs d’Internet aux Etats-Unis et même 46% des utilisateurs d’Internet en Asie en incluant la Chine qui est un marché plutôt difficile à percer sur ce segment. En Europe, plus de 46% des utilisateurs d’Internet possèdent un compte Facebook et l’utilisent régulièrement.
  • Bien que Facebook soit concurrencé par d’autres réseaux sociaux que nous vous avons présentés en détails plus haut, il reste un acteur majeur de ce secteur d’activité et conserve sa position de leader en termes de parts de marché. Son titre boursier peut donc s’appuyer sur cette popularité constante pour attirer de nouveaux investisseurs. Le succès du réseau social est principalement dû à un phénomène bien connu des sociologues puisqu’il génère chez ses utilisateurs un sentiment très fort d’appartenance et de dépendance, ce qui est une véritable garantie pour l’avenir de sa plateforme.
  • Enfin, on peut également souligner que les opérations de rachats ciblés effectuées par Facebook au cours des dernières années contribuent à son succès, comme le rachat de la société Instagram en 2012.

Le groupe Facebook a par ailleurs de nombreuses opportunités à saisir dans l’avenir et qui pourraient lui permettre de gagner encore des parts de marché et d’accroitre sa rentabilité. Depuis quelques années, on assiste notamment à une augmentation importante des dépenses publicitaires en ligne  de la part des entreprises. Le modèle de rentabilité de Facebook étant essentiellement basé sur ce type de revenus, il y a fort à parier que les recettes de l’entreprise bénéficieront de cet engouement.

Dans le secteur des jeux en ligne, le groupe Facebook a encore beaucoup à gagner également puisque les résultats obtenus depuis quelques années restent en hausse.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Facebook :

Parmi les principaux inconvénients de l’action Facebook, on retiendra notamment un manque actuel d’efficacité des publicités sur les pages du réseau social qui peine ainsi à recruter de nouveaux annonceurs, et ce, malgré une demande en forte hausse.

On remarque aussi que l’application Facebook pour mobiles, bien que saluée par la critique pour sa qualité, génère moins de revenus que sa version en ligne, notamment à cause d’un moindre suivi des liens publicitaires. Or, les utilisateurs de réseaux sociaux privilégient de plus en plus les Smartphones aux ordinateurs, ce qui peut, à terme, entrainer une baisse de rentabilité et des difficultés croissantes pour le groupe à recruter de nouveaux annonceurs.

Le groupe Facebook doit également mener certaines batailles sur le plan de la légalité, notamment en ce qui concerne les problèmes de législation par rapport à la divulgation de la vie privée. Bien que l’entreprise ait fait de réels efforts à ce sujet au cours des dernières années, l’utilisation des données personnelles par son réseau social prête encore  à controverse et pourrait avoir des répercussions négatives dans l’avenir.

Enfin, l’un des derniers points faibles de Facebook concerne son exposition de plus en plus forte à une concurrence de plus en plus agressive. Son maintien en position de leader de ce secteur d’activité dépendra donc essentiellement de sa capacité à innover afin de rester sans cesse à la pointe de la tendance et de proposer des fonctionnalités qui séduisent le grand public.

Finalement, si le groupe Facebook doit faire face à certains obstacles pour maintenir sa popularité et sa rentabilité à la hausse, les objectifs restent atteignables et cette action bénéficie donc d’avis positifs de la part des experts de l’analyse. Il est cependant conseillé de suivre avec la plus grande attention les actualités du groupe en vous abonnant à un flux ou en utilisant un site spécialisé comme celui de votre broker en ligne car ce titre réagit très fortement aux effets d’annonce.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Comment acheter l’action Facebook ?

Il existe différents moyens d’acheter l’action américaine Facebook en ligne. Vous pouvez en effet choisir entre deux méthodes courantes avec premièrement l’ouverture d’un compte de trading de CFD auprès d’un broker régulé ou encore l’ouverture d’un compte actions et ETFs. Il vous suffit donc d’ouvrir un compte de trading en ligne et d’y déposer le capital que vous souhaitez investir et de prendre position sur les tendances à venir de cette valeur.

Quel est le rendement moyen de l’action Facebook en Bourse ?

Depuis sa première cotation en 2012, l’action Facebook a fortement évolué à la hausse et a ainsi gagné près de 300% de sa valeur et ce, en moins de 7 années. Cependant et en 2018, à la suite du scandale qui a touché cette entreprise, l’action Facebook a reculé de 26%. Mais on remarque aussi que depuis le début de l’année 2019, ce titre a réussi à rebondir efficacement en prenant plus de 19% en une année. Elle a ainsi retrouvé aujourd’hui les niveaux qu’elle affichait au début de l’année 2018.

Quelles sont les acquisitions stratégiques réalisées par Facebook ?

Le groupe Facebook a mis en place une stratégie de développement et d’expansion de ses activités basée en grande partie sur des acquisitions ciblées. C’est d’ailleurs cette même stratégie que suivent les autres grandes entreprises de ce secteur dont Apple ou encore Google. En ce qui concerne Facebook, ce groupe a notamment racheté les entreprises Instagram, WhatsApp ou encore Oculus VR.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro