EUROPACORP : activité en recul sur l’ensemble de l’exercice 2020/21

  •   Le 06/06/2021 à 14h04
  •   DEHOUI Lionel

Le groupe Europacorp a connu un exercice 2020/21 difficile. Au cours de cette période, son activité a subi un fort repli par rapport à l’exercice précédent. L’entreprise a été pénalisée par sa restructuration financière et par la pandémie de Covid-19. Cette dernière a notamment engendré un manque de production de films. Par conséquent, les revenus de la société ont chuté sur la période d’un an.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
EUROPACORP : activité en recul sur l’ensemble de l’exercice 2020/21

Baisse du chiffre d’affaires annuel

Sur l’ensemble de l’exercice 2020/21 (clos fin mars), la société cinématographique Europacorp a vu son chiffre d’affaires connaître une forte régression. Il s’établit à 41,5 millions d’euros, en recul de 41 %, comparé à l’exercice précédent (69,5 millions d’euros). En effet, la chute du CA est notamment due à la finalisation de la restructuration financière du groupe intervenue en juillet 2020.

Cette période était marquée par l’absence de nouveaux films. Aussi, la pandémie de coronavirus a impacté les activités de l’entreprise durant l’exercice écoulé. Elle a provoqué un retard de la reprise des productions. Toutefois, le groupe estime que la fermeture des salles de cinéma n’a pas eu un effet défavorable sur son activité.

Par ailleurs, Europacorp a dû reporter ses perspectives de reprise au deuxième semestre 2021. Aussi, la grande partie des revenus enregistrés par la société sur l’ensemble de l’exercice provient de l’exploitation du catalogue.

 

Bilan de l’exercice 2020/21 par activité

L’activité Ventes Internationales a connu un repli sur l’ensemble de l’exercice 2020/21. Elle a généré 12,1 millions d’euros, à comparer à un montant de 14,8 millions d’euros enregistré au titre de l’exercice 2019/20. Au cours de l’exercice écoulé, on note une quasi disparition de la Distribution Salles qui ressort à 0,6 million d’euros, contre 8,7 millions d’euros un an plus tôt.

De son côté, l’activité Vidéo & VOD France et États-Unis s’affiche également dans une dynamique de chute sur l’exercice 2020/21. Elle représente 1,3 million d’euros contre 4,9 millions d’euros à l’issue de l’exercice précédent. Dans ces mêmes régions, les ventes Télévision & SVOD font état d’une baisse de 30,4 % pour s’établir à 19 millions d’euros.

Pour sa part, l’activité Series TV s’est contractée de 6,7 % pour ressortir à 5,6 millions d’euros. Enfin, la division Aures (post-production, licencing...) a reculé de 60 % sur l’exercice pour s’afficher à 2,8 millions d’euros.

 

Perspectives pour l’avenir

En ce qui concerne ses prévisions pour les prochains mois, Europacorp n’a pas dévoilé d’objectifs financiers. Cependant, le groupe estime qu’il envisage de faire chaque année, le lancement de deux films en langue anglaise et un autre en langue française.

Aussi, l’entreprise compte lancer des séries télévisées en langue anglaise à dimension internationale. Par ailleurs, la société cinématographique compte un grand nombre de projets de films prêts à passer en production. Toutefois, l’organisation de la mise en production reste perturbée par les conditions difficiles liées à la crise sanitaire de Covid-19.

Les films en langue anglaise à fort potentiel international sont les plus affectés par cette situation. En outre, Europacorp a poursuivi le développement de contenus adaptés à la typologie de films et séries TV à l’origine de son succès. Ainsi, le groupe estime que leur production se fera dès que possible.