Poursuite de la baisse de l’euro après la BCE

  •   Le 24/01/2020 à 10h25
  •   HARMANT Adeline

Durant la séance de ce jeudi 23 janvier 2020, le cours de l’euro a poursuivi sa tendance baissière après la publication du compte-rendu de la réunion de la BCE qui a été sans grande surprise pour les marchés. Découvrons ensemble le détail de ces données ainsi que quelques conseils pour prendre position sur ce cross de devises.

--- Publicité ---
Trader l'EUR/USD en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Poursuite de la baisse de l’euro après la BCE
Droit image : killerturnip - Flickr

La conjoncture actuelle du cross EUR/USD selon l’actualité :

Durant la séance de jeudi, le cours de l’euro a continué à céder du terrain face au dollar américain et à la suite de la réunion de la BCE ou Banque Centrale Européenne qui est restée finalement sans grande surprise pour les investisseurs.

D’une manière plus générale, le marché semble davantage tourné vers les valeurs refuges actuellement, notamment à cause de l’épidémie du virus chinois Coronavirus qui inquiète les traders depuis quelques jours maintenant.

Ainsi et en fin de séance, le cours de l’euro reculait de 0.33% face au cours du billet vert et le cross EUR/USD cotait à 1.1056 pips.

 

La BCE maintient sa politique monétaire inchangée :

Toujours durant cette séance de jeudi, nous avons donc pris connaissance du compte-rendu de la réunion de la Banque Centrale Européenne qui a confirmé sa politique monétaire et qui a donc annoncé maintenir son principal taux directeur tout en poursuivant son programme de rachat de la dette publique et privée. L’organisme conforte, par ce biais, l’arsenal de soutien à l’économie qu’il avait mis en place et adopté en septembre sous la direction de Mario Draghi, son ancien président.

La nouvelle présidente de la BCE, Christine Lagarde, est intervenue de manière positive également hier. Elle a ainsi jugé que les risques conjoncturels étaient moins prononcés à présent qu’une trêve commerciale a été actée entre les Etats-Unis et la Chine. De plus, celle-ci a qualifié de « positive » l’avancée des discussions entre les Etats-Unis et l’Europe en ce qui concerne le commerce.

Au sujet des déclarations de Christine Lagarde, Brendan McKenna de Wells Fargo a ainsi déclaré : « Elle a parfaitement déroulé son message, elle n'a rien dit de révolutionnaire laissant suggérer un changement imminent de politique monétaire. »

On notera cependant aussi que la Banque Centrale Européenne a lancé récemment une revue de sa stratégie actuelle qui représentera un chantier important. Christine Lagarde espère donc voir aboutir ce projet d’ici le mois de novembre ou de décembre 2020 mais pas avant. Dans l’attente, ce sera à priori le statu-quo qui sera à privilégier.

Selon les données issues de l’analyse technique de l’EUR/USD, cette paire de devises devrait évoluer principalement à la baisse dans les prochaines heures. On surveillera cependant la possibilité d’une vague d’achat à bas prix en cas d’atteinte d’un seuil de support important. Bien entendu, on gardera également un œil sur le calendrier économique à la recherche d’une donnée impactante.