États-Unis : les valeurs à suivre ce mercredi à Wall Street

  •   Le 10/09/2020 à 13h22
  •   DEHOUI Lionel

Ce mercredi 9 septembre 2020, les principales valeurs à suivre à la Bourse de New York étaient bien nombreuses. En effet, les contrats à terme sur les différents indices présageaient d’un rebond, dès l’ouverture. Ce qui faisait suite à la forte baisse de la veille ayant ramené le Nasdaq Composite à 10 % sous sa valeur record du 2 septembre. Voici le tour rapide des principales valeurs suivies par les investisseurs ce mercredi à Wall Street.

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
États-Unis : les valeurs à suivre ce mercredi à Wall Street
Droit image : krispdk - Flickr

Tiffany, Tesla, Vaxart et Moderna

Le titre qui a surpris tout le monde est TIFFANY. Ce dernier fait une chute de plus de 9 % au cours des échanges d’avant-Bourse. Soit après l’évocation par LVMH au sujet de l’abandon du projet de rachat du joaillier. À cela s’ajoute l’annonce par ce dernier d’une démarche judiciaire à l’encontre du N° 1 mondial du luxe. Le but de cette action est de forcer le leader du luxe à appliquer leur accord de fusion.

À l’opposé de TIFFANY, TESLA s’illustre fortement en gagnant de nouveau 7 % au cours des échanges en avant-Bourse. Autrement dit, ceci vient au lendemain de la forte baisse de 21 %. Tesla est suivi de près par VAXART qui a progressé de 6,2 % alors que Moderna réalise un gain de 3,6 % en avant-Bourse. Tout ceci est survenu après l’annonce du groupe britannique AstraZeneca portant sur la suspension d’un essai clinique de son fameux candidat vaccin contre le Covid-19.

Remarque : Notons au passage que la nouvelle pourrait avoir un impact sur les cours de PFIZER, MERCK & CO, NOVAVAX... Par contre, le titre AstraZeneca signe une chute de 1,5 % à Londres.

 

Boeing, Lululemon Athletica et Slack Technologies

D’un autre côté, les investisseurs du marché américain ont vu l’action de Slack Technologies effectuer une chute drastique. En effet, l’action du spécialiste des messageries professionnelles a baissé de 16,7 % lors des échanges d’avant-Bourse. Une chute enregistrée à la suite de l’annonce d’un ralentissement de la croissance de ses facturations. Il s’agit là d’un indicateur qui est assez suivi et qui informe sur l’évolution future de son chiffre d’affaires.

Quant à Lululemon Athletica en avant-Bourse, il perdait 4,9 % après avoir dévoilé qu’il s’attendait à une baisse de son bénéfice courant. Une prévision faite sur le trimestre en cours à cause de la hausse de ses coûts. Du côté de Boeing, Virgin Australia Holdings déclare ce mercredi qu’il allait restituer le tiers de ses appareils Boeing 737. Il les retournera à ses loueurs et créanciers en vue du plan de restructuration mis en place par Bain Capital (nouveau propriétaire).

 

United Airlines, Watford Holdings et Baidu

Chez la compagnie aérienne United Airlines, l’heure est au réajustement. En effet, la compagnie a nouvellement revu à la baisse sa prévision d’activité pour le compte du troisième trimestre. Elle table désormais sur une diminution de près de 85 % pour son chiffre d’affaires annuel. Toujours dans les transactions d’avant-Bourse d’hier, Watford Holdings signe un rebond de 24 % environ.

Le groupe s’est retrouvé dans cette situation agréable en raison des informations selon lesquelles un consortium composé d’investisseurs a soumis une offre de rachat. En revanche, le groupe chinois Baidu qui est spécialisé dans les nouvelles technologies est toujours en discussion avec plusieurs investisseurs. Il devra les convaincre de lever 2 milliards de dollars sur 3 années afin de l’investir dans une start-up biotechnologique usant de l’intelligence artificielle.