États-Unis : la Fed commence mardi ses opérations d’achats de crédit sur le marché secondaire

  •   Le 17/06/2020 à 22h29
  •   DEHOUI Lionel

La Réserve fédérale ou Fed (Federal Reserve System en anglais) est un système bancaire central mis en place aux États-Unis. Sa création remonte au 23 décembre 1913 à la suite d’une série de crises financières surtout celle de 1907. La Fed est le résultat du désir de l’État américain à contrôler le système monétaire central afin de soulager son économie en cas de crise financière. La Fed a été mise en place avec la promulgation de la Loi sur la Réserve fédérale. Ensuite, plusieurs évènements ont permis d’élargir ses attributs et ses responsabilités. On peut citer entre autres : la grande dépression des années 30, les fameux attentats du 11 septembre 2001, l’énorme récession en fin d’années 2000, etc. À tout cela vient s’additionner l’épidémie du coronavirus.

États-Unis : la Fed commence mardi ses opérations d’achats de crédit sur le marché secondaire
Droit image : krispdk - Flickr

La réponse de la Fed à la crise économique

Cette année, alors que le monde entier (y compris les États-Unis) fait face à une nouvelle crise économique, la Fed est plus que jamais attendue. Celle-ci répond à cette attente en annonçant le début de ses achats d’obligations d’entreprises pour ce mardi. Ce qu’elle fera grâce à la SMCCF : c’est-à-dire la facilité de crédit aux entreprises sur le marché secondaire. Il s’agit là de l’un de ces nombreux plans d’urgence lancés récemment.

Ce lancement a été effectué afin d’assurer la protection des marchés contre les effets de la pandémie actuelle. Selon les déclarations de la Fed, elle compte opter pour une approche indicielle en ce qui concerne ses achats d’actifs. Ce qui lui permettra de se munir d’un portefeuille plus diversifié.

Ces nouveaux achats commencés par la Fed interviennent pour compléter plusieurs autres achats d’actifs ayant débuté depuis longtemps et en accord avec le SMCCF.

Remarque : Il faut rappeler que les autres achats avaient commencé depuis mi-mai avec principalement des achats de fonds indiciels cotés, soit les ETF.

 

Les conséquences de l’annonce de la Fed

Les investisseurs ont applaudi ces différentes annonces venant de la Fed et la Bourse de New York en a tiré profit dès le lundi. En effet, Wall Street a terminé en hausse en début de semaine malgré les inquiétudes d’une deuxième vague de contamination. En plus, le mardi, les Bourses européennes ont connu de fortes hausses dès l’ouverture. Depuis le lundi, la Fed avait souligné un aspect très important.

Elle avait déclaré que la facilité de crédit aux entreprises au sein du marché primaire deviendrait opérationnelle très bientôt. Cette dernière devrait permettre à la Réserve fédérale d’effectuer une souscription aux émissions obligataires d’entreprises. Rappelons que depuis la semaine dernière, la banque centrale américaine (Fed) avait déjà annoncé des prévisions très sombres sur l’économie américaine. Des chiffres qui avaient été communiqués à la sortie de la rencontre sur la politique monétaire.

Remarque : Les prévisions données par la Fed la semaine dernière avaient eu des impacts très remarqués sur différentes économies. Elles avaient carrément suscité une peur sur les différents marchés financiers.

 

Les indices américains du mardi

Les annonces de la Fed ont également impacté l’économie américaine quand on considère les indices des marchés américains. Le Dow Jones a fait un gain de 2,04 % à 26.289,98 points en prenant 526,82 points. Le Nasdaq Composite a progressé de 1,75 % à 9.895,87 points en engrangeant 169,84 points. Le S&P-500 a gagné 58,15 points avec une montée de 1,90 % à 3.124,74 points.