EssilorLuxottica : Tout juste bénéficiaire au S1 avec les mesures de confinement

  •   Le 01/08/2020 à 13h18
  •   DEHOUI Lionel

Plusieurs nouvelles émergent du côté de l’entreprise EssilorLuxottica en cette fin de semaine. En premier lieu, le groupe a fait savoir qu’il a été informé par HAL et GrandVision de leur intention d’engager une procédure d’arbitrage contre lui. Ce dossier risque de faire couler beaucoup d’encre dans les prochains jours. D’un autre côté, le spécialiste français des lunettes a dévoilé ses résultats du premier semestre (S2-2020) dont en voici quelques détails importants.

--- Publicité ---
Trader l'action Essilor !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
EssilorLuxottica : Tout juste bénéficiaire au S1 avec les mesures de confinement
Droit image : Ketounette / CC BY-SA

Le bénéfice d’exploitation du groupe

A l’issue du premier semestre de la présente année, la société EssilorLuxottica a vu son bénéfice réduit presque au néant à cause des mesures de confinement. Lesquelles avaient été adoptées pour en finir avec la propagation du nouveau coronavirus à travers le monde. Par ailleurs, le géant groupe Franco-Italien de l’optique, juge le contexte économique et sanitaire mondial actuel trop incertain pour définir de nouveaux objectifs sur l’année.

Dans son annonce du jeudi, l’on comprend qu’EssilorLuxottica a réalisé un bénéfice d’exploitation de 126 millions d’euros durant le premier semestre. Or, ses magasins avaient été obligés à fermer sur l’ensemble de ses marchés et au bon milieu dudit semestre de l’année (2020). Rappelons qu’en 2019, le géant des lunettes a réalisé un bénéfice d’exploitation de 1,5 milliard d’euros.

Remarque : Logiquement, son résultat net est ressorti tout juste positif de 7 millions d’euros, soit une gigantesque baisse de 99,9 % à taux de changes constants.

 

La situation du groupe en avril, mai et juin

Ces différentes valeurs ont bien évidemment impacté le chiffre d’affaires d’EssilorLuxotica. En effet, le CA du spécialiste des lunettes a régressé de 29 % pour s’établit à 6,23 milliards d’euros. Toutefois, le groupe a fait part d’une bonne nouvelle pour le mois de mai. Il a remarqué une reprise en mai marquée par la réouverture des magasins. Cependant, c’est durant le mois fameux mois d’avril que ce CA a atteint son point bas.

Selon la société, cette phase a été immédiatement suivie d’un redémarrage séquentiel soutenu en mai comme en juin. Ce qui est observé dans l’ensemble de ces activités et même dans toutes les zones géographiques. En outre, le directeur général et vice-président de Luxottica ainsi que le directeur général d’Essilor ont fait une déclaration. Il s’agit respectivement de Francesco Milleri et de Paul du Saillant.

 

Le groupe reste optimiste pour le futur

Selon le communiqué des deux hommes d’affaires, les deux sociétés restent tout de même raisonnablement optimistes sur les prochains mois de l’année. Ils auront à surveiller de très près la progression du virus tout en se tenant prêts à s’adapter si possible. Il faut notifier au passage que la société résulte de la fusion entre l’entreprise français Essilor et celle italienne Luxottica. EssilorLuxottica est le propriétaire des marques comme Ray Ban.

C’est donc avec cette ampleur qu’elle affirme avoir réalisé des progrès malgré le contexte actuel de crise sanitaire. Un progrès qui est fait au sein de l’ensemble des deux entreprises. Par ailleurs, le groupe EssilorLuxottica a réaffirmé toute sa confiance dans son potentiel à produire des synergies allant de 420 millions à 600 millions d’euros d’impact net. Ce dernier concerne néanmoins le résultat opérationnel ajusté durant la période 2019-2023.

Information : Soulignons que ces différents résultats ont fait perdre 1,34 % au titre EssilorLuxottica à la Bourse de Paris et durant les premiers échanges de ce vendredi. Par contre, le CAC 40 faisait une avancée de 0,4 % au même moment.