Ericsson : Prévision meilleure que prévu pour la 5G

  •   Le 17/06/2020 à 13h34
  •   DEHOUI Lionel

La société Ericsson avait prévu 100 millions d’abonnements d’ici la fin de l’année 2020. Cependant, compte tenu de la pandémie du Coronavirus, il a eu à procéder à de petits ajustements à la baisse pour certains pays du monde. Des ajustements qui ont aidé le grand public à adopter son concept.

Trader l’action Ericsson !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Ericsson : Prévision meilleure que prévu pour la 5G

Impact de la pandémie du Coronavirus sur la 5G

Le rapport précédent de la société révèle une estimation de 2,6 milliards d’abonnements à la 5G. À ce jour, la société a confirmé qu’elle avait augmenté ses prévisions pour les abonnements 5G mondiaux à 2,8 milliards d’ici 2025, environnant ainsi 30 % de tous les abonnements mobiles. L’essor remarquable de ce projet est le résultat de son adoption anticipée en Chine. C’est une croissance spectaculaire qui s’annonce.

La pandémie du coronavirus a affecté la mobilité des populations. « Par exemple, plusieurs ventes aux enchères en Europe ont été retardées, ce qui devrait entraîner un ralentissement de l’adoption des abonnements 5G à court terme », a-t-il indiqué dans son rapport semestriel sur la mobilité. Du coup, l'entreprise a pensé à un rabais de ses estimations d’abonnements à la 5G en Amérique du Nord pour 2020 et 2021. En revanche, il a maintenu ses estimations pour 2025 aussi bien pour l’Europe que pour l’Amérique de Nord.

 

L’évolution de la 5G du côté des fournisseurs lors de la crise du coronavirus

Les fournisseurs étaient toujours actifs. « Malgré l’incertitude causée par la pandémie, les fournisseurs de services ont continué à activer la 5G, et plus de 75 d’entre eux ont maintenant annoncé le lancement commercial de services 5G », a déclaré Ericsson. La présence de ces fournisseurs a augmenté les abonnements à la téléphonie 5G.

À l’avènement de la pandémie du Coronavirus, l’industrie des réseaux sociaux mobiles a connu une révolution. La demande d’équipements des réseaux 4G, 3G…, a profondément chuté laissant place uniquement à la 5G en Amérique du Nord. La pandémie a contribué énormément à la croissance des 5G.

Les Chinois (Huawei) et les Finlandais (Nokia) sont les véritables concurrents du gourou de la 5 G Ericsson, mais la révolution technologique a permis au géant de la 5G de prédire le futur de la téléphonie. À ce propos, il a déclaré que la 4G resterait la technologie d’accès dominante par abonnement au cours de la période 2020-2025, à son actif 5,1 milliards d’abonnements en 2022 et un espoir de 4,4 milliards d’ici fin 2025.

De l’analyse de la tendance actuelle des réseaux mobiles jusqu’à 2025, on note une régression assez douce de la 4G. En 2025, les réseaux 5G transporteront près de la moitié du trafic mondial de données mobiles, prévoit donc Ericsson. Selon lui, le trafic de données FWA mondial pourrait atteindre 53 exabytes en 2025, soit 25 % du trafic total des réseaux mobiles dans le monde. Un succès comparativement à la fin de 2019 ou ce n'était que de 15 %.