Équipement d’appareils 100% électriques de Bye Aerospace par Safran

  •   Le 21/11/2020 à 15h28
  •   DEHOUI Lionel

Safran Electrical & Power et Bye Aerospace ont annoncé la conclusion d’un accord de coopération. Ce contrat consistera à équiper l’eFlyer 4 et l’eFlyer 2 en moteurs électriques intelligents ENGINeUS, par Safran.

--- Publicité ---
Trader l'action Safran !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Les motivations de la signature de cet accord

Le groupe Bye Aerospace envisage de procéder à une certification de l’eFlyer 2 et l’eFlyer 4 auprès de la Federal Aviation Administration (FAA). Ces appareils sont des avions 100% électriques conçus dans le but d’effectuer des missions de taxi aérien. En plus de cela, ils sont utilisés pour la formation professionnelle au pilotage.

Pour Bye Aerospace, les nouveaux appareils eFlyers pourront éviter l’émission de plusieurs millions de tonnes de CO2. Une quantité qui était rejetée rien que dans la formation professionnelle des pilotes.

À ce sujet, le PDG de « Bye Aerospace », Georges E. Bye, a fait connaitre ses ambitions. Il a notamment déclaré que le groupe a commandé un total de 711 unités de eFlyers et ne compte pas s’en arrêter là. Il poursuit en ajoutant que la société doit passer à la vitesse supérieure afin de satisfaire à la demande et à l’attente des passionnés de l’aéronautique à travers le monde. En effet, cela fait plusieurs années que ceux-ci attendent la mise sur le marché d’appareils 100% électriques.

 

Les biplaces et quadriplaces électriques

La gamme d’appareils électriques de Bye Aerospace, à savoir : les eFlyers 2 (biplaces) et les eFlyers 4 (quadriplaces) sont en cours de développement, conformément aux exigences du marché. Ces avions pourront réduire de 80% les couts d’exploitation, supprimer les émissions de carbone et réduire le bruit.

Selon les prévisions de Bye Aerospace, l’eFlyer permettrait d’éviter les émissions de CO2 lors des formations des pilotes. Ainsi, le groupe prévoit d’équiper les engins avec des moteurs ENGINeUS. En réalité, ENGINeUS est réputé pour sa gamme de moteurs électriques dont la puissance peut atteindre 500 kW. Ils seront utilisés pour équiper les appareils. Ils disposent d’un grand niveau de performance et intègrent directement le contrôleur du moteur dans la machine.

De plus, un système optimisé de refroidissement à air permet d’effectuer la gestion thermique. Il s’agit d’un système qui est intégré à la structure de l’appareil, de façon conjointe par Safran et Bye Aerospace.

 

Les ambitions de Safran exposées par le directeur général

Safran a également décidé de se lancer dans l’industrie de l’avion décarboné. C’est pourquoi le groupe a mis en place une stratégie d’innovation et de recherche. Celle-ci lui ouvrira la voie vers une aviation « bas carbone », d’ici 2035.

En réalité, c’est une étape indispensable pour atteindre l’objectif de « zéro émission » en 2050. D’ailleurs, 75 % des investissements du groupe en R&T ont pour but la réduction de son empreinte environnementale.

La société veille constamment à limiter les émissions de CO2 des produits qu’elle met sur le marché. Le DG précise également que le changement climatique est une priorité de premier ordre pour Safran, au même titre que la sécurité des vols. C’est un important défi à relever. Pour y arriver, le groupe compte proposer à sa clientèle des solutions innovantes et compétitives.