EOS imaging : résultats annuels 2020 et chiffre d’affaires en progression pour le T1-2021

  •   Le 01/05/2021 à 21h33
  •   DEHOUI Lionel

EOS imaging est une entreprise de rang international très sollicitée dans le domaine des technologies médicales. Son activité englobe la conception, le développement ainsi que la commercialisation de solutions innovantes en imagerie. Ainsi, le groupe a récemment communiqué ses résultats annuels 2020 et ceux du premier trimestre 2021.

EOS imaging : résultats annuels 2020 et chiffre d’affaires en progression pour le T1-2021
Droit image : Shinya Suzuki - Flickr

Niveau de l’activité en 2020

L’activité de la société EOS imaging a progressé de +19 %, par rapport à son niveau de 2019. Le chiffre d’affaires s’établit à 23,8 millions d’euros en 2020. Il est principalement composé de 10,9 millions d’euros de ventes d’équipements suite à la facturation nette de 23 systèmes. À cela, viennent s’ajouter les 12,9 millions d’euros de revenus récurrents qui ont augmenté de +11 %, comparativement à l’année précédente.

En outre, le contexte de crise sanitaire a engendré le report de quelques investissements. Ce qui explique la baisse des commandes d’équipements passant de 56 à 40, de 2019 à 2020. Sur l’exercice de l’an dernier, l’ensemble des commandes d’équipements a généré une valeur totale de 18,3 millions d’euros grâce au succès du lancement d’EOSedge en fin 2019. Celui-ci représente la moitié (20) du total des systèmes commandés.

 

Le carnet de commandes

En réalité, dans les pays de commercialisation de la nouvelle plateforme innovante, celle-ci représente la majorité des commandes à hauteur de 85 %. La performance commerciale du groupe ressort en baisse de 12 % à 31,2 millions d’euros en 2020 contre 35,7 millions d’euros au terme de l’exercice précédent. Il faut souligner que l’augmentation des revenus récurrents de +11 % a été insuffisante pour compenser la diminution des commandes sur l’exercice.

La base installée affiche une croissance de 12 % à 402 équipements de 2019 à 2020. Le carnet de commandes est évalué à 17,4 millions d’euros en fin d’année écoulée.

 

Marge brute, charges et perte opérationnelle

La marge brute d’EOS imaging est de 12,6 millions d’euros au titre de l’exercice 2020 contre 9,1 millions d’euros l’année précédente. Le taux de marge non audité a grimpé de 54,3 % des ventes hors éléments exceptionnels contre 49,8 % en 2019. Aussi, un montant de plus de 24,4 millions d’euros est comptabilisé comme charges opérationnelles suite à un recul de 13 % comparativement à l’an dernier.

En effet, la grande majorité de cette chute provient de la diminution significative des dépenses Ventes & Marketing à hauteur de -34 %. De son côté, la perte opérationnelle a été réduite à -9,6 millions d’euros grâce à la forte augmentation des revenus et à la baisse des charges d’exploitation.

Pour rappel, l’année précédente, la société avait enregistré une perte opérationnelle de -16,7 millions d’euros. Il y a donc une baisse de 43 % d’un exercice à l’autre.

 

Niveau de Trésorerie 2020 chez EOS imaging

Son résultat financier 2020 est évalué à -1,6 million d’euros alors que sa perte nette sur l’exercice ressort à -11,2 millions d’euros. Celle-ci est alors en baisse de -39 % par rapport à 2019 où cette valeur était estimée à -18,4 millions d’euros.  

Sur les douze mois de 2020, EOS imaging a réduit son besoin en fonds de roulement de 13,2 millions d’euros. Le groupe a enregistré un renforcement de sa trésorerie de 1,5 million d’euros pour s’afficher à 9,7 millions d’euros en fin d’exercice de l’an dernier.

 

Les résultats trimestriels 2021

À l’issue du premier trimestre 2021, EOS imaging a dégagé 8,2 millions d’euros en trésorerie contre 7,2 millions d’euros, il y a un an. Son carnet de commandes s’établit à 19,7 millions d’euros avec une augmentation de 2,3 millions d’euros sur cette période, comparativement au montant de 17,4 M€ enregistré au T1-2020.

De plus, une amélioration de 31 % est notée dans la performance commerciale à 7,9 millions d’euros. Le chiffre d’affaires quant à lui, ressort à 5,6 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’exercice en cours avec 11 commandes. Il fait état d’une hausse de +48 %.