Une entrée en bourse décevante pour Siemens Energy

  •   Le 29/09/2020 à 07h21
  •   HARMANT Adeline

C’est ce lundi 28 septembre que le groupe allemand Siemens a réalisé l’introduction en bourse, à Francfort, de sa division Siemens Energy. Cette dernière a ainsi été valorisée à 16 milliards d’euros à la fin de cette première séance, ce qui est un montant inférieur aux attentes des analystes pour cet évènement. Revenons ensemble sur cette première journée de cotation.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade
Une entrée en bourse décevante pour Siemens Energy
Droit image : Flying Puffin - Flickr

Une entrée décevante suivie d’une chute :

Lundi matin, à l’ouverture de la première séance de la semaine à Francfort, les actions de Siemens Energy, la division regroupant les activités historiques du groupe Siemens dans la construction de turbines mais également dans le gaz, le pétrole, l’éolien et la transmission d’énergie, se sont échangées à 22.01 euros. On retiendra également que la valorisation de cette société s’élevait alors à 15.9 milliards d’euros au total, ce qui est bien en dessous des prévisions des analystes et des experts qui tablaient plutôt sur une capitalisation comprise entre 17 et 24 milliards d’euros.

Mais ce n’est pas le pire. En effet et à cause de la déception des investisseurs suite à cette introduction ratée, le titre perdait 3% dans les premières heures de cotation et se plaçait ainsi à la dernière place de l’indice DAX.

Cette cotation de Siemens Energy était pourtant très attendue du groupe allemand qui la considérait comme le franchissement d’une nouvelle étape dans la réorganisation structurelle de l’entreprise.

 

La stratégie de Siemens derrière cette introduction boursière :

Cette introduction en bourse ne doit en effet rien au hasard puisque le groupe allemand Siemens s’est séparé de 55% de sa participation dans la filiale, ce qui représente 399 millions d’actions qui ont été distribuées à ses actionnaires. Le groupe a également procédé au transfert de 9.9% de ses parts à son fonds de pension. Le patron du groupe a ainsi expliqué : « Avec la cotation de Siemens Energy, nous franchissons une nouvelle étape dans la réorganisation structurelle de Siemens. » dans un communiqué officiel.

Cette entrée en bourse n’est par ailleurs pas la première pour Siemens mais la cinquième depuis le début des années 2000. La prise d’indépendance de cette division avait par ailleurs été annoncée l’année dernière et avait fait beaucoup de bruit étant donné l’aspect historique de cette activité pour le groupe. Elle a été décidée stratégiquement dans le but de détourner les activités de l’industrie lourde dans laquelle le groupe a ses racines afin de miser sur le numérique dans l’industrie manufacturière qui se montre plus rentable. L’objectif est également bien sûr de gagner en souplesse.

Précédemment, les divisions Osram, Siemens Healthinneers, Infineon et Epcos avaient également subi le même sort. Cette nouvelle introduction a été la plus importante de cette année en Europe. On retiendra ici que les activités de cette nouvelle entité emploient actuellement 91 000 personnes, ce qui représente 24% de l’ensemble des salariés du groupe avec un chiffre d’affaires total de 28.8 milliards d’euros pour l’année 2019.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec AvaTrade