Engie : fixation de la feuille de route de son futur DG et des cessions en vue

  •   Le 01/08/2020 à 12h31
  •   DEHOUI Lionel

La situation des différents marchés financiers reste préoccupante en cette fin de semaine. Les investisseurs surveillent de très près l’évolution des différentes Bourses. À ce niveau, Paris se montre en hausse en se maintenant dans le vert. C’est évident que la Bourse de Paris essaye de résister face à une économie en berne. Une situation bien illustrée par le CAC 40 qui prenait 13,66 points à 4.866,60 points. Mais Engie crée la surprise. En effet, le groupe Engie a fait savoir en ce vendredi qu’il y a une accélération de son développement dans les renouvelables. Il a aussi fait état d’une revue stratégique partielle de ses activités de services. En plus, il a annoncé un nouvel objectif de cessions, même si ses résultats semestriels ont chuté sous l’influence du coronavirus. Rappelons qu’en fin février, Engie a décidé du non-renouvellement du mandat d’Isabelle Kocher. Remarque : En cette fin de semaine, le groupe a néanmoins notifié que ces différentes orientations représentent en quelque sorte la feuille de route de son prochain DG. La nomination de ce dernier étant prévue pour le mois de septembre et une prise de fonction avant le 31 décembre 2020. En ce qui concerne leur application, elle se fera au 1er semestre 2021.

Trader l'action Engie !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Engie : fixation de la feuille de route de son futur DG et des cessions en vue
Droit image : Web Summit - Flickr

Une étude des ventes, les cessions et la revue stratégique

Le groupe de distribution de gaz et d’électricité fera l’étude des ventes d’actifs non stratégiques et de participations minoritaires. Il se penchera également sur l’entrée de nouveaux partenaires au capital de ses réseaux de gaz français. Il faut souligner que la totalité des opérations envisagées pourrait avoir un impact précis sur les actions du groupe. Au fait, l’ensemble de ces opérations pourraient conduire Engie à plus doubler son programme de cessions de 4 milliards d’euros environ.

Notons que ce programme a été annoncé en février et Engie disait être capable de réaliser son nouvel objectif d’ici 2023. Remarquons que les « solutions clients » rassemblent une très large gamme de services. Sur ce plan, le groupe de gestion des bâtiments et des équipements (pour entreprises et collectivités locales) a décidé d’une revue stratégique de certaines solutions. Il s’agit des solutions qui ne participent pas à la réalisation des objectifs de transition énergétique de ses clients.

 

Quelques détails sur ses activités

Selon les chiffres d’Engie, ces activités représentent environ deux tiers du chiffre d’affaires des solutions clients, soit 21 milliards d’euros pour l’année 2019. Lesdites activités prennent en compte les services d’installations électriques, de systèmes de climatisation et beaucoup d’autres. Pour le groupe, elles feront objet d’analyses suivant leur concordance avec ses priorités stratégiques. Il promet ensuite que toutes les possibilités seront soumises à une évaluation.

Mais l’objectif de ce travail sera de valoriser et de conforter la position d’Engie tout en saisissant les différentes opportunités de croissance dans un périmètre cohérent. Un travail qui sera accompagné d’une organisation adéquate. Par ailleurs, le géant fournisseur a confirmé ce vendredi qu’il s’orientait vers un regroupement de certaines de ces activités. Le but étant de mettre en place un grand pôle qui sera par la suite introduit à la Bourse.