ELIOR GROUP : activité en chute au premier semestre 2020/21

  •   Le 31/05/2021 à 05h56
  •   DEHOUI Lionel

Elior Group est reconnu comme l’un des leaders de la restauration et des services au monde. Le groupe a fait le bilan de son activité au titre du premier semestre de l’exercice fiscal 2020/21. Sur cette période, l’entreprise a continué de subir l’effet défavorable de la crise sanitaire du coronavirus. Par conséquent, elle a accusé des pertes sur l’ensemble du semestre.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
ELIOR GROUP : activité en chute au premier semestre 2020/21
Droit image : Benoit Vallet - Flickr

Énorme perte enregistrée au premier semestre 2020/21

Sur l’ensemble des six premiers mois de son exercice fiscal 2020/21 (clos fin mars), Elior Group a essuyé une perte nette évaluée à 53 millions d’euros, contre un manque à gagner de 17 millions d’euros, à la même période de l’exercice précédent.

Au premier semestre 2020/21, la perte nette des activités poursuivies s’établit à 53 millions d’euros contre un bénéfice de 2 millions d’euros au S1 2029/20. Pour sa part, le résultat opérationnel courant des activités poursuivies affiche également un manque à gagner de 34 millions d’euros sur le semestre.

Or, un an plus tôt, il avait enregistré un bénéfice de 40 millions d’euros. Aussi, l’Ebita ajusté consolidé des activités poursuivies s’inscrit dans cette dynamique de perte. Cette dernière est estimée à 25 millions d’euros, à comparer à un gain de 52 millions d’euros au premier semestre de l’exercice précédent.

Ainsi, le taux de marge d’Ebita ajusté s’affiche à -1,3 %, contre +2,1 % un an plus tôt. Cette contre-performance illustre l’impact de la pandémie sur l’activité du groupe au cours du semestre écoulé.

 

Détail du chiffre d’affaires semestriel par zone géographique

Au premier semestre 2020/21, Elior Group a réalisé un chiffre d’affaires des activités poursuivies qui ressort à 1,869 milliard d’euros, comparé à un montant de 2,459 milliards d’euros enregistré au S1 2019/20. Il est donc en régression de 24 % sur la période d’un an. Ce repli illustre une chute organique de 22,3 % et un effet de change de -1,7 %.

Sur l’ensemble des six mois écoulés, la France a généré un CA de 890 millions d’euros. Il est en recul organique de 18,1 % (effet périmètre immatériel). De son côté, le marché Entreprises a fait preuve d’une bonne résistance sur le territoire français que dans les autres pays. Le marché Éducation quant à lui, est resté assez bien orienté tout au long de cette période.

À l’international, le chiffre d’affaires ressort à 979 millions d’euros au premier semestre de l’exercice fiscal en cours. Il fait état d’un recul de 28,4 % sur un an. Il est en baisse organique de 25,3 % comparativement au S1 2019/20. Aussi, cette chute reflète un effet de change de -3,1 %, principalement dû au dollar américain et à la livre sterling (effet périmètre immatériel).

 

Situation financière à l’issue du S1 2020/21

Au 31 mars 2021, Elior dispose d’une liquidité estimée à 819 millions d’euros, en comparaison au montant de 630 millions d’euros disponibles à fin septembre de l’an dernier. Elle est déterminée après l’instauration d’un Prêt Garanti par l’Etat français (PGE) pour 225 millions d’euros.

Au terme du premier semestre 2020/21, l’endettement financier net avant IFRS16 ressort à 796 millions d’euros, comparé à 767 millions d’euros au 30 septembre 2020. En considérant l’application de la norme IFRS 16, il s’élève à 1 038 millions d’euros, contre 995 millions d’euros à fin septembre de l’année passée.