EDF renonce à ses objectifs 2020 et 2021

  •   Le 15/04/2020 à 15h16
  •   DEHOUI Lionel

L’impact de la crise du Covid-19 qui paralyse les activités économiques à travers le monde entier touche également EDF. C’est par un communiqué mardi qu’EDF fait savoir qu’il abandonne ses objectifs financiers pour les périodes 2020 et 2021. Il avait pour objectif d’atteindre 17,5 milliards d’euros, ce qui représente le niveau bas de l’intervalle l’EBITDA. Le groupe EDF déclarait au cours de la présentation de ses résultats son objectif 2020. Il s’agit alors d’atteindre un bénéfice avec impôts qui se situerait entre 17,5 et 18,0 milliards d’euros contre 16,7 milliards l’année précédente.

Tradez l'action EDF en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

La réduction de la production

En mars dernier, EDF le groupe français avait pour hypothèse la réduction de sa production nucléaire pour cette année en France de 375 à 390 térawatts-heures (TWD). Aucun chiffre n’a été avancé à cause de la crise sanitaire du coronavirus qui ralentit les activités. La crise a entrainé une réduction de la demande en énergie électrique, mais aussi la production nucléaire, les chantiers et les services du groupe énergétique français.

Le groupe énergétique français dont l’État participe au capital à une hauteur de 83,6 %, fourni près de 75 % d’énergie électrique à la France. Il est à noter qu’EDF s’occupe de l’exploitation des 58 centrales nucléaires de la France. Par ailleurs, en mars dernier, la production nucléaire a connu une baisse de 13,8 % à 30,6 % térawatt-heure par rapport à mars 2019. De plus, la production a également baissé de 9,5 %, à 101,2 térawatts-heures depuis janvier 2020.

Il faut préciser que dans la même période, le gestionnaire du Réseau de Transport d’électricité (RTE) faisait savoir que la consommation d’énergie électrique en France connait une réduction de 15 % à 20 %. Ceci est la conséquence immédiate des mesures de restriction prises par l’État français pour réduire le risque de propagation du Covid-19. Un porte-parole du groupe français énergétique intervenait mardi sur la question des travaux de maintenance des réacteurs nucléaires en disant qu’elle est en cours.  

Rappel : Le groupe EDF est une entreprise française qui intervient dans la fourniture d’énergie électrique. L’État français est l’actionnaire majoritaire avec 80 % des parts. Le groupe énergétique occupe la première place en France et en Europe en matière de production et de fourniture d’énergie électrique. L’entreprise est aussi sur le plan mondial, troisième compagnie d’énergie électrique en termes de chiffre d’affaires. Elle a fait son introduction en bourse en 2005 avec 15 % de son capital.

 

Autres informations

Les travaux de maintenance se font avec une réduction des équipes sur les sites. Malgré le confinement, certains travaux ont été finalisés. Il ajoute que la priorité actuelle est de produire l’énergie électrique en toute sécurité, mais de s’apprêter pour l’hiver qui arrive.

Pour des travaux de maintenance non effectués, 19 des 58 réacteurs nucléaires ne sont pas fonctionnels, soit 34 % de sa capacité à produire l’énergie nucléaire. Depuis janvier, le groupe EDF enregistre une baisse de son action, qui d’ailleurs dépasse 18 % et continue pour atteindre 59 780 euros le 19 mars dernier.