Sanofi et Regeneron mettent fin à leur essai de phase III contre le coronavirus

  •   Le 03/07/2020 à 10h42
  •   HARMANT Adeline

La nouvelle avait fait beaucoup de bruit sur les marchés il y a de cela quelques mois lorsque les groupes Sanofi et Regeneron avaient indiqué travailler conjointement au développement d’un traitement des formes graves du Covid-19. Malheureusement, les espoirs de la communauté scientifique tout comme l’engouement des investisseurs viennent de s’effondrer après une annonce décevante dans le journée d’hier. Revenons ensemble sur cette donnée à étudier avec attention.

Trader l’action Sanofi !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Sanofi et Regeneron mettent fin à leur essai de phase III contre le coronavirus
Droit image : Lionel Allorge

Un échec pour le projet de développement du Kevzara :

C’est donc durant la journée d’hier soit jeudi que le groupe pharmaceutique français Sanofi et la société de biotechnologie américaine Regeneron ont annoncé l’échec de leur essai de phase III aux Etats-Unis concernant le Kevzara, un candidat médicament dont l’objectif était de traiter les patients hospitalisés et souffrant de la forme grave du Covid-19. Cet essai a ainsi été arrêté à ce jour.

L’essai clinique du Kevzara ou sarimulab concernait l’administration de ce traitement à la dose de 400 mg à des patients aux Etats-Unis qui souffraient d’une infection au nouveau coronavirus et nécessitaient une ventilation mécanique. Or, cette étude n’a finalement pas permis d’atteindre les critères d’évaluation primaire et secondaire. Le Kevzara n’a pas atteint ses objectif en étant administré en complément des meilleurs soins de soutien et en comparaison à ces soins administrés seuls et un placebo. Ce sont les deux groupes qui ont communiqué ces précisions dans un communiqué paru ce matin.

Ainsi, le communiqué stipule que « Compte tenu de ces résultats, l'essai mené aux États-Unis a été arrêté, y compris dans une seconde cohorte de patients traités par une dose plus élevé de Kevzara (800 mg) ».

Plus de détails à propos du Kevzara et de ses objectifs initiaux :

Rappelons ici quelques détails à propos de ce candidat médicament que les deux groupes ont tenté de mettre au point et de tester pour apporter une solution de traitement des formes graves du coronaviris.

Le Kevzara est en effet un anticorps monoclonal entièrement humain qui vise à bloquer l’action de l’interleukine-6 également appelée IL-6. Cette protéine est en effet soupçonnée de jouer un rôle prépondérant dans la réaction inflammatoire excessive observée dans les poumons des patients qui sont atteints d’une infection par le Covid-19. C’est une étude chinoise qui a mis en lumière cette relation de cause à effet sur laquelle se sont basés les chercheurs du laboratoire pharmaceutique et de la biotech.

Il est toutefois nécessaire de modérer cette annonce étant donné que le groupe Sanofi et Regeneron ont aussi indiqué que les essais de ce traitement en dehors des Etats-Unis, qui sont menés en ce moment même par Sanofi, allaient se poursuivre. Les deux entreprises prévoient ainsi de rendre compte des résultats de ces derniers lors du troisième trimestre de l’année 2020.

Bien entendu, cette nouvelle devrait peser sur le cours de ces deux actions dans les heures et séances à venir.