Diageo promet 4,5 millions d’euros pour aider l’Inde à faire face au Covid

  •   Le 30/05/2021 à 13h42
  •   DEHOUI Lionel

Le grand fabricant d’alcool Diageo a promis une aide de 4,5 millions d’euros au gouvernement de New Delhi. Cette somme sera affectée dans les hôpitaux publics indiens, afin de leur permettre de faire face au Covid-19. L’argent est principalement destiné aux hôpitaux de 21 districts du pays. Il permettra de doter ces hôpitaux, d’usines d’oxygène, basées sur la technologie d’adsorption modulée en pression (PSA).

Diageo promet 4,5 millions d’euros pour aider l’Inde à faire face au Covid

Une aide de plus qui porte la contribution de Diageo à 13 millions d’euros

En dehors des usines d’oxygène, le groupe compte donner au gouvernement des moyens de construire des mini-unités hospitalières. Ces dernières seront implantées dans 15 autres districts, distincts des 21 premiers. Grâce à ces efforts, Diageo renforcera considérablement les infrastructures sanitaires de l’Inde, alors que les vagues de contaminations ne cessent d’augmenter.

En effet, Diageo est un créateur de boissons alcoolisées telles que : Black Dog, Johnnie Walker, McDowell’s No 1 et Black & White. Fortement présent en Inde, il a déjà aidé New Delhi à faire face à la crise sanitaire plusieurs fois. Ainsi, si sa promesse actuelle est tenue, la contribution de la société dans la situation du pays s’élèvera à 13 millions d’euros.

Par ailleurs, les mini hôpitaux que le fabricant d’alcool a promis seront composés de 16 lits chacun. Ils seront implantés dans les 15 districts les plus débordés et seront dotés d’usines d’oxygène PSA. Cet effort contribuera à faciliter les interventions et réduira le problème de pénurie de lits et de matériels dans les districts les plus critiques.

 

Une initiative soutenue par Invest India

En dehors des initiatives évoquées précédemment, Diageo a promis un certain nombre de dons dans les hôpitaux. Il compte fournir à 10 hôpitaux publics (qui sont acculé), des lits de ventilation, des équipements médicaux, des concentrateurs d’oxygène, des bouteilles d’oxygène et beaucoup d’autres appareils critiques.

Pour réussir sa mission, le groupe a décidé d’opter pour la politique « un district par État ». Son objectif est notamment de s’assurer que son aide touche en moyenne un district dans chaque État. Vu l’ampleur de la situation, Diageo ne souhaite pas délaisser un seul État ou territoire sans aide.

Pour bien mener son projet, Diageo sera épaulé par l’agence nationale de promotion des investissements Invest India. GiveIndia se chargera ensuite de l’exécution, tout en donnant la priorité aux exigences de l’État.

 

Diageo ne se donne pas de limite pour maîtriser le virus en Inde

L’organisme chargé de l’exécution du projet aura pour rôle d’identifier les districts à risque. Il s’assurera également que le programme se passe en douceur, avec la participation des responsables médicaux de l’État. Pour les responsables du groupe, les matériels médicaux à long terme, tels que les lits d’hôpitaux et les apports en oxygène, représentent l’urgence du moment.

En s’engageant autant aux côtés de l’Inde, la société veut contribuer à la lutte et permettre à tous les États de surmonter la crise. En réalité, Diageo se bat en Inde contre le Covid depuis l’année passée. Pour rappel, il a contribué à la fabrication de 300 000 litres de désinfectant dans 15 unités de production en 2020.