Des analystes passent à l’achat après un nouveau rebond de Natixis

  •   Le 08/08/2020 à 00h59
  •   DEHOUI Lionel

Après le communiqué portant sur le changement de patron chez Natixis, le titre a connu une belle hausse en ce début de semaine. Cette hausse a marqué une pause ce jeudi, avant de reprendre de plus belle ce vendredi matin. Le progrès observé en matinée du 7 août a été provoqué par la publication des résultats du premier semestre du groupe.

--- Publicité ---
Tradez l'action Natixis !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Des analystes passent à l’achat après un nouveau rebond de Natixis
Droit image : Jean-Pierre Dalbra

La hausse de Natixis se poursuit

Suite à la publication des résultats du premier semestre de Natixis, le titre du groupe a fait un rebond dans la matinée de ce vendredi. Alors qu’il avait marqué une pause le jeudi après sa progression du mardi et du mercredi, l'action Natixis a gagné près de 1,5 % de plus le vendredi. Avec cette prouesse supplémentaire, la valeur a connu au total une hausse de près de 18 % cette semaine.

Une fois les résultats publiés, l’analyste UBS a indiqué qu’il a relevé sa recommandation sur le titre. Il passe désormais de neutre à achat, en expliquant notamment que la valorisation du groupe français est attractive. En conséquence, l’objectif de cours du broker passe désormais de 2,5 à 3 euros.

À travers une note de recherche, le bureau d’analyses a indiqué qu’il était rassuré par la trajectoire de coûts de Natixis, suite à la nomination de Nicolas Namias au poste de directeur général. Ce dernier a assuré qu’il fera du rythme des dépenses l’une de ses priorités pour les 10 prochains mois.

 

Les motivations de Jefferies et UBS

UBS a indiqué qu’il attend que le nouveau directeur général revigore le dossier boursier. L’analyste affirme qu’il est important que le DG annonce de nouvelles mesures en ce qui concerne les coûts dès novembre. Il devra aussi être en mesure d’annoncer des initiatives stratégiques plus larges en juin 2021.

Le bureau d’études a également ajouté que la valeur Natixis se négocie actuellement à près de 6 fois sa valeur qui était prévue à l’horizon 2022. Ce niveau est jugé trop faible pour le broker, surtout en raison du modèle économique actuel de la société qui est beaucoup plus tourné vers la gestion d’actifs désormais.

Quant aux analystes de Jefferies, ils ont également annoncé avoir relevé leur recommandation sur Natixis. Passant désormais de « conserver » à « acheter », leur objectif de cours est aussi passé de 2,7 euros à 2,8 euros.

 

Les derniers avis des bureaux d’analyses

Parmi les brokers qui ont revalorisé le dossier se trouvent CITIGROUP et Morgan Stanley. Le premier a relevé son objectif de cours de 2,25 à 2,26 euros, et le second a fait une recommandation de pondération en ligne, en passant de 2,5 à 2,7 euros.

Du côté des autres brokers tels que : Woods, Bruyette et Keefe, leur recommandation est passée de performance de marché à surperformer. Leur cible de cours a alors connu un grand changement, passant de 2,3 euros à 3,5 euros dorénavant.

Toutefois, Credit Suisse a préféré garder son conseil sur neutre. Il affirme que le changement inattendu de directeur, de même que des autres activités fait planer un doute sur le dossier de Natixis. Le broker préfère alors rester prudent, malgré les bonnes intentions du nouveau directeur.