Suez conteste le dépôt de projet d’OPA par Véolia

  •   Le 09/02/2021 à 10h33
  •   HARMANT Adeline

Le projet de rachat de Suez par Veolia n’en finit pas d’alimenter les débats. En effet et alors que l’on vient d’apprendre qu’un projet d’OPA vient d’être déposé pour cette opération, Suez s’est, dans la foulée, opposé farouchement à cette annonce en contestant ce dépôt. Revenons donc ensemble sur les derniers évènements concernant cette opération particulièrement suivie par les investisseurs et les marchés.

--- Publicité ---
Trader l'action Véolia !
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Suez conteste le dépôt de projet d’OPA par Véolia
Droit image : Laurent Grassin - Flickr

Le dépôt du projet d’OPA sur Suez par Veolia :

La première annonce dont nous avons pris connaissance ce matin concerne le dépôt d’un projet d’OPA de Veolia sur Suez. Ce sont en effet les organismes en charge de ce projet à savoir la succursale française de Bank of America Europe DAC, le Crédit Agricole CIB, HSBC Continental Europe et Morgan Stanley Europe qui agissent pour le compte du groupe Veolia Environnement, qui ont déposé un projet d’offre publique d’achat dont le but est de racheter les actions Suez auprès de l’AMF ce matin.

Par le biais de ce projet, l’initiateur à savoir Veolia, s’est ainsi engagé de manière irrévocable à acheter la totalité des actions Suez émises ou susceptibles d’être émises et qui ne sont pas déjà détenues par lui. Cela représente, à sa connaissance, un maximum de 441 459 008 actions au prix de 18 euros avec dividende attaché par titre.

Le détail de ce projet a été rendu public ce matin très tôt mais a rapidement fait l’objet d’une contestation de la part de la contrepartie.

 

Le groupe Suez s’oppose et conteste l’avis de dépôt d’OPA de Veolia :

Juste après cette annonce, le groupe Suez n’a pas tardé à réagir et a ainsi annoncé qu’il avait l’intention de contester la publication de l’AMF qui concerne l’avis de dépôt d’offre publique d’achat ou OPA par Veolia. En effet et selon le groupe, cet avis de dépôt s’inscrit en violation de l’ordonnance exécutoire rendue par le Président du Tribunal de commerce de Nanterre.

Dans un communiqué publié juste après celui de l’AMF, le groupe Suez rappelle en effet que la décision judiciaire du tribunal ordonne au groupe Veolia de ne pas rendre l’AMF destinataire d’un projet d’offre publique d’achat et de ne pas être à l’initiative d’une offre publique d’achat sur les titres de Suez sans que cette opération n’ait été au préalable approuvée par le conseil d’administration de Suez.

Ainsi et pour appuyer ses propos, le groupe Suez a également précisé que le groupe Veolia doit pour sa part prendre toutes les mesures propres à assurer l’efficacité de cette interdiction judiciaire de dépôt d’offre publique. Celui-ci précise que cette obligation de Veolia est due au fait de cette décision judiciaire et qu’il ne pourra donc pas donner suite à l’avis de dépôt publié par l’AMF.

Le projet reste donc en stand-by pour le moment et les deux groupes semblent déterminés à user de tous les stratagèmes pour parvenir à leurs fins.