La demande de pétrole va-t-elle augmenter en 2020 ?

  •   Le 29/01/2020 à 22h14
  •   HARMANT Adeline

Si vous faites partie des traders qui s’intéressent de près au marché du pétrole, vous suivez sans aucun doute les prévisions concernant la demande à venir sur ce secteur dans le but d’anticiper les futures variations de cet actif. Nous vous proposons d’en apprendre davantage à propos de cette donnée avec les prévisions de l’Opep pour la demande de pétrole en 2020 et nos anticipations quant au cours de l’or noir pour cette année.

Trader le pétrole !
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
La demande de pétrole va-t-elle augmenter en 2020 ?
Droit image : anax44 - Flickr

L’Opep prévoit une hausse de la demande de pétrole en 2020.

Tout d’abord, on retiendra ici que l’OPEP ou Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole a récemment revu à la hausse ses prévisions quant à la demande de pétrole pour 2020. Pour ces prévisions, l’organisme se base avant tout sur les perspectives de croissance économique optimistes.

Ainsi, l’OPEP indique que la croissance de la demande devrait atteindre 1.22 millions de barils par jour par rapport à 2019. La demande mondiale devrait ainsi passer de 99.77 mbj en 2019 à 100.98 mbj en 2020.

La croissance économique mondiale devrait en effet s’accélérer de 3.1% en 2020 soit 0.1 point de plus que la précédente prévision et une hausse de 3% en 2019 notamment grâce à un environnement de taux d’intérêts bas et qui soutient la croissance.

On notera cependant également que les prévisions sur l’offre ont également été révisées à la hausse par l’OPEP qui table aujourd’hui sur une augmentation de 0.18 mbj cette année en tenant compte de l’activité en hausse dans certains pays comme le Mexique, la Norvège ou la Guyane. De leur côté, les pays de l’OPEP ainsi que leurs alliés comme la Russie se sont quant à eux engagés à réduire leur production dans le but de soutenir les cours en limitant leurs extractions.

Rappelons ainsi qu’au cours du mois de décembre 2019, la production de pétrole brut totale de la part de l’OPEP a diminué de 161 000 barils par jour comparativement au mois de novembre et avec un quota de 29.44 mbj. C’est l’Arabie Saoudite qui a le plus contribué à cette baisse en étant le plus grand producteur et le chef de file de ce secteur avec une baisse de 111 000 barils par jour.

 

Comment le prix du pétrole est-il susceptible de se comporter ?

Face à cette hausse prévue de la demande de pétrole dans le monde, on peut maintenant s’interroger sur les possibilités d’évolution du prix du baril en 2020.

Récemment, le prix du baril de brut WTI a en effet franchi le seuil des 70 dollars, notamment à cause des craintes quant au conflit entre Washington et Téhéra. Il a ensuite stagné pendant quelques temps avant d’évoluer de nouveau à la baisse à cause cette fois d’une crainte d’une baisse de la demande en raison de l’épidémie chinoise de coronavirus. Plusieurs éléments restent à surveiller pour anticiper efficacement les évolutions du cours de cet actif en 2020 et en voici les principaux :

  • Les risques géopolitiques sont bien entendu à surveiller avec les conflits entre les Etats-Unis et certains pays notamment et les craintes concernant la situation toujours tendue au Moyen-Orient.
  • La perte de croissance du pétrole de schiste aux Etats-Unis est un autre élément à surveiller. On observe en effet que les producteurs de ce type de pétrole revoient actuellement leurs prévisions de production à la baisse ce qui pourrait profiter à l’or noir.
  • Enfin, on suivra de près les investissements réalisés en amont par l’industrie du pétrole que l’on comparera à la croissance mondiale. En effet et bien que les grandes puissances mondiales annonces avoir l’intention de réduire leur utilisation d’énergies fossiles, la demande en pétrole continue d’augmenter comme l’a récemment annoncé l’OPEP. On note en contrepartie une hausse des investissements dans l’amont pétrolier puisque les grandes compagnies pétrolières prévoient plus de 5 000 milliards de dollars d’investissement dans la seule exploration. Alors même que les investissements dans le pétrole de schiste diminuent, ces nouveaux investissements pourraient prendre du temps et il devrait donc être compliqué de faire face à la demande mondiale de pétrole pour 2020.

Il y a donc de fortes chances pour que le prix du pétrole évolue principalement à la hausse en 2020.