Daimler : Les impacts de la crise sanitaire du Covid-19

  •   Le 30/04/2020 à 15h15
  •   DEHOUI Lionel

À la bourse de Francfort, les actions du groupe Daimler sont en progression de 2 % environ. Cette progression est enregistrée suite à la publication des résultats au titre du premier trimestre 2020. Il ressort de la publication une chute du chiffre d’affaires du groupe, mais aussi des bénéfices. Il précise que la crise sanitaire du coronavirus a eu d’énormes impacts sur la société.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Daimler : Les impacts de la crise sanitaire du Covid-19
Droit image : Michael Andersen

La baisse du bénéfice

Le constructeur automobile allemand a rencontré assez de difficultés dans ses activités au cours de ce premier trimestre. Le bénéfice net de Daimler est de 168 millions d’euros alors qu’il était de 2,1 milliards sur cette même période l’année passée. Il faut ajouter que le groupe a enregistré au premier trimestre 2020 un bénéfice avant intérêt et impôt d’une valeur de 617 millions d’euros. Cette même valeur était de 2,8 milliards d’euros à pareil moment en 2019.

Daimler a fait savoir la semaine passée que son bénéfice d’exploitation pourrait baisser jusqu’à 70 % sur ce premier trimestre de l’année. De même, il alerte que le flux de sa trésorerie pourrait aussi régresser au cours de l’année.

 

La baisse du chiffre d’affaires

Le constructeur automobile prévoit en 2020 une baisse de son chiffre d’affaires et aussi de son résultat opérationnel. Une régression de 6 % à 37,2 milliards d’euros du chiffre d’affaires est constatée. Mais, il présage une hausse du résultat opérationnel de sa division Mercedes-Benz Cars & Vans malgré les impacts de la crise sanitaire. Cette hausse s’explique par une charge dite exceptionnelle comptabilisée en 2019. De ce fait, le groupe ne parviendra pas à atteindre ses perspectives pour l’année.

 

La chute des ventes

Au cours de ce premier trimestre 2020, le constructeur allemand a vu ses ventes de véhicules diminuées. Ainsi les ventes totales unitaires ont régressé de 17 % pour n’enregistrer que 644.300 véhicules. Cette vente concerne un ensemble de véhicules particuliers et utilitaires. Par contre, la vente de véhicules était de 773.800 véhicules à la même période que l’an passé. Cette chute des ventes de voitures n’est rien d’autre que la conséquence des impacts de la crise sanitaire.

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) estime que les ventes des nouvelles voitures ont connu une régression de 51,8 % sur le mois passé en Europe.

 

Une hausse des provisions

Mercredi, le géant de la construction automobile faisait savoir que le second trimestre de l’année serait difficile pour ses activités. Il assure une augmentation des provisions pour risque de crédit. Une provision pour risque de crédit d’une valeur de 448 millions d’euros a été annoncée dans le but de combler les pertes qui proviennent de la détérioration des activités économiques.

 

Autres informations

Harald Wilhelm, le directeur financier de Daimler, déclare que le groupe ne modifie rien concernant la distribution de son dividende. En plus, l’entreprise ne fera aucun emprunt garanti par le gouvernement allemand. Aux environs de 07 heures 50 minutes GMT dans la journée d’hier, le titre du constructeur automobile allemand enregistrait une hausse de 0,67 % à 30,615 euros à Francfort.